9:22:08 PM Mardi, 1 Décembre 2020 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Ghana - Pour manque d'indépendance, le procureur spécial ghanéen démissionne

Ghana - Justice
iciLome | | 7 Commentaires
ghana-pour-manque-d-independance-le-procureur-special-ghaneen-demissionne


Le procureur spécial anti-corruption du Ghana, Martin Amidu, a démissionné de ses fonctions, trois ans après avoir été nommé par le président Nana Akufo-Addo. Il accuse ce dernier d'ingérence politique.

Amidu a déclaré qu'il est convaincu qu'il n'avait pas toute la latitude dans l'exercice de son travail.

Il indique qu'il a quitté ses fonctions après que le président a tenté de lui faire « mettre de côté » un rapport sur un projet de vente des futures redevances d'or du pays à un groupe de sociétés impliquant le ministre des Finances, qui est également le cousin du président.

Dans une lettre adressée lundi au président Nana Akufo-Addo, l'ancien procureur de la République a déclaré que sa décision était de permettre au Chef de l'État “de prendre des mesures pour nommer un remplaçant à ce poste comme l'exige la loi”.

« Il s'agit d'informer le public que j'ai démissionné de mes fonctions de Procureur spécial du Bureau du Procureur spécial avec effet immédiat dès la soumission de ma lettre de démission portant le numéro de référence OSP / 2 / AM / 14 en date du 16 novembre 2020 , qui a été reçu au bureau du président à 15 h 15 cet après-midi », a-t-il indiqué dans sa lettre.

« La réaction que j'ai reçue pour avoir osé produire le rapport anticorruption Agyapa Royalties Limited Transactions me convainc hors de tout doute raisonnable que je n'avais pas l'intention d'exercer une quelconque indépendance en tant que procureur spécial dans la prévention, les enquêtes, les poursuites et le recouvrement des allégations de corruption. Ma position de Procureur spécial est par conséquent devenue clairement intenable », a-t-il ajouté.

La nomination de M. Amidu a été accueillie avec beaucoup d'optimisme car il a fait ses preuves au fil des années dans sa lutte anti-corruption en tant que simple citoyen.

À titre personnel, il a sauvé l'argent du pays dans l'affaire Woyome, même après avoir quitté son poste de procureur général.

« Je suis reconnaissant à tous les Ghanéens pour leur soutien et leurs critiques pendant mon mandat. Lorsque les faits réels de mon mandat deviendront bien connus du public à l'avenir, l'histoire pourra me juger avec bienveillance. Le Ghana d'abord! », a conclu le magistrat.

Mensah A.


Ghana - Pour manque d'indépendance, le procureur spécial ghanéen démissionne
Ghana - Pour manque d'indépendance, le procureur spécial ghanéen démissionne








Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 7   le fou | Mardi, 17 Novembre 2020  - 19:18
  Réponse à 4-Fernando garcia
  Est-ce difficile de faire un petit effort intellectuel pour lire?

Edward Akufo-Addo, pere de l'actuel president du Ghana Addo Dankwa Akufo-Addo, est mort le 17 juillet 1979 à Accra de mort naturelle.


 6   Tel père tel fils | Mardi, 17 Novembre 2020  - 16:47
  Réponse à 4-Fernando garcia
  Apparemment, ce président Akuffo-Addo aussi n'est pas exemplaire comme on pourrait le penser. Tel père, tel fils. Son père président, en 1979 a été fusillé par JJ Rawlings pour éradiquer la corruption.

 5   Haro | Mardi, 17 Novembre 2020  - 16:33
  Réponse à 3-Phanphandong
  De vous et nous qui est dans un trou? Pauvres rats que vous êtes . Comme ces rongeurs, vous n'attendez que les miettes qui tombent des plats de vos rois. Tristement des malheureux.

 4   Fernando garcia | Mardi, 17 Novembre 2020  - 15:42
  CORRUPTION =COVID-19 en Afrique. Cela n'etonne personne car le pere du president actual etait l'un des grands corrompus du Ghana que J J Rawlings avait fusille avec d'autres generaux. Maintenant que Rawlings n'est plus, le Ghana risque encore de sombrer.

 3   Phanphandong | Mardi, 17 Novembre 2020  - 14:46
  Réponse à 2-Haro
  Restez dans vos trous de réfugiés et speculez sur les institutions de la République comme si vous mêmes étiez des gens honnêtes sans les preuves de votre supposée victoire.

Peuple d'azuis ! !

 2   Haro | Mardi, 17 Novembre 2020  - 13:35
  Démissionner même ? Au Togo , on ne connaît pas ce mot dans la réalité.

Ici quand même on vous trouve un remplaçant , les gens s'accrochent jusqu'à leur dernière calorie.
Même quand leurs résultats sont mauvais, Ils tiennent malgré les critiques. Les Blancs qu'ils ont embauchés font comme eux finalement.

Ici encore, l'ingérence du gouvernement, la non indépendance des institutions est même la mode ; ce qui oblige les institutions à mentir sans vergogne.
Sacré Togo !

 1   Vrai procureur | Mardi, 17 Novembre 2020  - 13:26
  Bravo, procureur intègre. Au Togo on ne verra pas un procureur qui peut démissionner de son poste. Le jugement de petrolegate est illustratif. Ils feront tout pour se maintenir à leur poste. La dignité est une valeur que les juges togolais ne connaissent pas, du moins sous ce régime cinquantenaire. Voilà pourquoi on réclame un changement pour mettre de vraies institutions indépendantes en place.


RECOMMANDÉS
Ghana - Les funérailles de Rawlings auront lieu le 23 décembre
1.  Ghana - Les funérailles de Rawlings auront lieu le 23 décembre

2.  Ghana - Présidentielle 2020 : Usage de drones pour surveiller les frontières ghanéenn...

3.  Ghana - “ Rawlings a été tué !” lâche un pasteur

4.  Ghana - Un homme tue son ami à cause de la viande

5.  Ghana - Un marabout accusé de meurtre sur sa cliente




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2020 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média