8:07:43 AM Samedi, 16 Janvier 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Société Gabonaise de Transport: les employés réclament dix mois d’arriérés de salaires

Gabon - Societe
AFRICAHOTNEWS.COM | | Commenter
societe-gabonaise-de-transport-les-employes-reclament-dix-mois-d-arrieres-de-salaires


Depuis dix mois, les employés de la Société gabonaise de Transport (Sogatra) sont sans salaires. En assemblée nationale, le Syndicat des acteurs du transport terrestre (Synatra) ont décriés des conditions de vie difficiles en plus du covid-19.

Les agents de la Société gabonaise de Transport (Sogatra) réclament des salaires impayés, des mois de primes de covid-19 et la décote à hauteur de 8 à 12% sur les salaires. « Cette nouvelle Assemblée générale est l’occasion pour nous de faire le point de tout ce qui a été dit avec le ministre de tutelle. Il serait important de savoir que nous réclamons 10 mois de salaires, cinq mois de primes de covid et la décote. Une décote qui a été laissée par monsieur Minko Mi Ngoua. Elle a été dénoncée par les partenaires sociaux trois mois après son application en mars 2019. Depuis lors, cette décote persiste.

Or, cette décote n’a pas lieu d’être car le protocole d’accord n’a pas été respecté. L’inspecteur du travail, signataire dudit protocole ne s’était pas représenté. On remet cela en cause car il y a vice de forme, et tout cela a un caractère illégal. 19 mois sont passés on nous prélève toujours à hauteur de 8 à 12% dans nos salaires. C’est inconcevable. C’est nous qui pâtissons, il faut payer les loyers, nourrir les enfants, les soigner, les scolariser. La SEEG n’a pas un ami, il faut payer les factures, comment on fait ? », a expliqué mardi dernier la présidente du Synatra, Ndjako Ndaka.

Cette situation plonge les employés dans des problèmes. On enregistre des accumulations des loyers, des factures, des frais de scolarités des enfants, et même les dépenses quotidiennes peines à être assumées. « On s’endette de jour en jour pour survivre. Nous voulons que l’Etat joue un fran- jeu avec nous. Parce que nous sommes lassés de cette situation qui nous conduit vers la mendicité pour des pères et des mères de familles que nous sommes », explique Eric Ndinga.


Notons que le nouveau ministre du transport Brice Paillat a pu régler un mois de salaire pour passer au mieux la fête de fin d’année. Il a aussi rassurés du paiement imminent du reste des arriérés. "Les employés espèrent que les choses se fassent d’ici là, car on se fie à sa parole".


Société Gabonaise de Transport: les employés réclament dix mois d’arriérés de salaires
Société Gabonaise de Transport: les employés réclament dix mois d'arriérés de salaires








Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle


RECOMMANDÉS
Coopération: la BDEAC en appui pour la réalisation des projets sociaux
1.  Coopération: la BDEAC en appui pour la réalisation des projets sociaux

2.  Covid-19: les vœux virtuels de nouvel des corps constitués à Ali Bongo

3.  Gouvernance: les ministres soumis à une session de questions-réponses avec les citoye...

4.  Mariage: le montant de la dote désormais fixé à 1,5 million de FCFA

5.  Fête de Noël: la messe devra s’achever au plus tard à 20h00




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2021 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média