9:04:19 AM Dimanche, 17 Janvier 2021 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Togo - Carlos Kétohou attendu au tribunal de Lomé lundi

Togo - Justice
iciLome | | 17 Commentaires
togo-carlos-ketohou-attendu-au-tribunal-de-lome-lundi


Le confrère Carlos Kétohou n’est pas encore sorti de l’auberge. Le Directeur de Publication (DP) du journal « L’Indépendant Express » sera lundi 11 janvier au tribunal de Lomé.

Après la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), ce sera au tour de la justice de statuer sur le cas du confrère Carlos Kétohou.

Selon les informations, le DP de l’hebdomadaire « L’Indépendant Express » devrait comparaître le lundi 11 janvier 2021 à 9 h devant le président du Tribunal de 1ère Instance de Première Classe de Lomé statuant en matière de référé.

Le confrère sera écouté par le président du tribunal de Lomé. Ce dernier en jugera s’il y a lieu de lui retirer ou pas son récépissé.

Rappelons que Carlos Kétohou est actuellement dans les viseurs des autorités togolais, ceci pour avoir osé publier un article de vol présumé de cuillère dorée par deux femmes ministres. Même si aucun nom, ni le pays où s’est déroulé les faits n’ont été mentionnés dans ledit article.

G. A


Togo - Carlos Kétohou attendu au tribunal de Lomé lundi
Togo - Carlos Kétohou attendu au tribunal de Lomé lundi








Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 17   SIGNAZIG | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 12:27
  Merci compatriote yégor, Dans le cas d'espèce qui a été diffamé? et qui a porté plainte ?

 16   #JeSuisCarlos | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 12:5
  Où est le délit de diffamation alors que des personnes nominativement non pas été indiquées ?! ou n'étaient pas identifiables de par le contenu de l'article ?! S'il était dit par exemple que < deux femmes ministres du gouvernement > et que dans ledit gouvernement il y avait seulement 2 ministres femmes ( ce qui n'est pas le cas ) on aurait pu dire dans cette hypothèse que l'identification etait facile, donc sous-entendue. Mais même dans cette hypothèse c'est aux concernées de saisir la justice pour diffamation sur leurs personnes nominativement citées ou décrites sans risque d'erreur d'identification. Là à quoi on assiste ? Un procureur qui se précipite, qui s'auto-saisit, aalorsqu'il l'article n'a rien à voir avec la sûreté d'un État ou l'ordre public, et convoque le journaliste, et aussi une gendarmerie qui arrête le journaliste la veille de la convocation, bizarre , une panique générale, IL N'Y A QUE AU TOGO QU'ON VOIT CE TYPE DE VIOLATION FLAGRANTE DES DROITS INDIVIDUELS ET DES DROITS DE LA PRESSE DIGNE, CONSCIENCIEUSE ET PROFESSIONNELLE

 15   yegordiable | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 9:32
  Réponse à 13-yégor
  Au nom de la liberté d'expression, CE QU'IL A ÉCRIT EST PERMIS, C'EST PERMIS, C'EST NORMAL, C'EST PROFESSIONNEL, C'EST BIEN FAIT.

IL N'Y A QU'AU TOGO RPTURINE QUE ÇA SE PASSE DE TRAVERS CAR UN PROCUREUR AURAIT REÇU DES INSTRUCTIONS POLITIQUES DE FERMER LE BEC A CELUI QUI EMPÊCHE DE VOLER DES CUILLÈRES EN ROND , DES LORS QUE LES VOLEUSES SONT DU RÉGIME.

EST-CE QUE LE PROCUREUR OU UN COLONEL AURAIT ÉTÉ AUTANT ZÉLÉ SI LES PERSONNES CONCERNÉES ÉTAIENT DE L'OPPOSITION ? NON IL EN AURAIT FAIT SON CHOU GRAS

 14   GoldenSpoon-Gate | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 9:25
  Pourquoi les nnomsdes ministres de ce "GoldenSpoon-Gate" ne sont pas maintenant balancés sur la toile de façon anonyme ?! ,

Il n'y a pas eu que le journaliste qui détient des informations ; il y a eu a priori des témoins directs pendant la soirée réception et qui ont assisté à scène; les sources du journaliste ne sont pas les seuls qui étaient invités à la fameuse réception, ou n'étaient pas les seuls qui officiaient là-bas comme traiteurs, serveurs ou agents de surveillance ou personnel de la société, etc... ; on s'en prend à ce journaliste alors qu'il est facile pour d'autres de mettre aussi l'info sur la toile anonymeent et sans aucun risque d'être menacé comme ça

Le détail peut maintenant fuiter , et qu'on laisse le gentil journaliste tranquille, lui qui se comportait en bon professionnel consciencieux.

 13   yégor | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 9:10
  Au nom de la liberté d'expression, est-ce que TOUT est permis à un journaliste ? Au nom des droits de l'homme, quiconque est difâmé a le droit de porter plainte. Ceci étant, pourquoi certains pensent qu'on s'charne contre Carlos Kétohou ? Il a écrit n'importe quoi...il faut qu'il assume. Quand tu écris et tu n'apportes pas de preuves...tu mérites le gnouff où il fait bien FRAIS.

 12   SIGNAZIG | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 8:53
  Réponse à 10-La Honte
  je soutiens votre assertion, le journaliste connaissant bien le mode opératoire de ce régime aurait dû citer des noms à la manière de ........... dans l'affaire petrogate et je vous assure que jamais on ne pourra le maltraiter de la sorte.
Sa méthode ne fait que conforter ces ministres ( s'il s'agit des ministres togolaises actuelles) dans leur fauteuil; le chef du gouvernement ne pourra plus les démettre de leur fonction de peur de dévoiler et confirmer la véracité de cette affaire!

 11   Kozah Nostra | Vendredi, 8 Janvier 2021  - 0:40
  Le Togo des analphabètes GNASSINGBE, un pays de ca.ca!!!

 10   La Honte | Jeudi, 7 Janvier 2021  - 22:56
  D'abord Ketohou n'a pas cité de noms de ministres; ensuite Ketohou n'est pas obligé de révéler ses sources, La protection du secret des sources journalistiques est consacrée comme «pierre angulaire de la liberté de la presse ».

Un journaliste, dans le cadre de ses fonctions, et entendu comme accusé ou comme témoin, a d'abord le droit de refuser, ensuite le droit de dévoiler l'origine des informations qu'il a recueillies dans l'exercice de son activité.

Et dans le cas des cuillères dorées, un procureur digne de ce nom aurait dû s'intéresser de façon beaucoup plus collaborative, positive, curieuse, non castratrice à ce que le journaliste apportait comme info, pour, à partir de là, diligenter s'il veut, ses propres investigations sur le terrain, au lieu de s'en prendre comme ça derechef au journaliste alors que celui-ci, par prudence professionnelle, n'avait même pas dans sa livraison de scoop, révélé des noms, des données nominatives de personnes.

Dans un pays démocratique normal, où la justice et les procureurs sont non politisés et non affidés à un régime politique, ou partisans de quelqu'un, veulent servir l'intérêt public et la crédibilité et l'honnêteté, et le bon image des gouvernants, les informations ou pré-informations journalistiques sont une source non négligeable, positive, intéressante.

Un parquet anti-corrupton, un parquet anti fausse déclaration d patrimoine, un parquet pro-ethique, pro bonne gouvernance, bonne moralité et mœurs, ne serait pas en train de harceler et pourchasser comme ça un journaliste dont l'info permet peut-être d'assainir ou du moins donner un signal d'avertissement aux acteurs politiques ou responsables publics ou autres fonctionnaires, même si les faits ne sont pas directement liés à l'exercice des dites fonctions !!!



 9   Clement GAVI | Jeudi, 7 Janvier 2021  - 18:58
  'Togo - Carlos Kétohou attendu au tribunal de Lomé lundi'

Ils portent l'entiere responsabilite de l'assassinat de milliers de Togolais. Au lieu de susciter une atmosphere de pardon et de respect mutuel, ils perpetuent la terreur afin de mieux se soumettre le peuple meurtri.
Je serai Carlos Ketohou, j'irai devant ce tribunal pour refuser de repondre aux questions. Ce sont des terroristes.

 8   tedlesaint1 | Jeudi, 7 Janvier 2021  - 18:16
  Le métier de journalisme est noble, il faille que les organisations de la presse puissent un tant soit peu prendre leur responsabilité pour s'autosaisir des cas de délit de presse comme celui du journal "L'Indépendant Express" de Carlos Kétohou. Nul n'ignore que dans l'exercice de son métier, le journaliste doit respecter les règles d'ethnique et de déontologie. Le journaliste doit être précis et circoncis, il ne doit pas mettre de la confusion dans l'esprit du public. Il faut que les uns les autres puissent se mettre à l'œuvre afin de parvenir à la professionnalisation de cette corporation.



RECOMMANDÉS
Togo - Voeux du RNDP
1.  Togo - Voeux du RNDP

2.  Togo - Martin Luther King's Day : Conférence débat sur la vie du pasteur noir américa...

3.  Togo - Le gouvernement contre les tissus imprimés et pagnes contrefaits

4.  Togo - Tomegah-Dogbé dresse le bilan de ses 100 jours à la Primature

5.  Togo - Retrait du récépissé de L’Indépendant Express : JDHO condamne la décision « in...




Restez connectés sur iciLome iciLome sur Youtube
Google plus
iciLome sur Facebook.com
RSS iciLome.com

HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2021 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média