10:32:58 PM Samedi, 16 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Football : La phase indécise de la D1 a débuté

Togo - Sport
iciLome | | Commenter


Rien n’est encore joué en championnat national de football de première division. Tout peut encore se passer au cours de la deuxième phase de D1 entamée le week-end dernier, en haut comme en bas du classement.

Qui succédera à Koroki Mètètè à la fin de la saison 2018-2019 ? La question se pose parce qu’après même la première partie de l’exercice, aucun club ne se détache vraiment dans la première marche dans le classement. Même chose dans la zone rouge.

La deuxième phase du championnat d’élite a démarré le week-end dernier sur toute l’étendue du territoire avec la 14è journée.

L’Association sportive des conducteurs de la Kozah (ASCK) reste leader avec 24 points (+5). Elle occupe cette position depuis quelques journées déjà, mais sa machine semble enrayée. Les conducteurs devraient prendre le large s’ils n’avaient pas été battus sèchement 1-3 chez eux par Gbikinti de Bassar lors de leur précédente sortie et fait nul (0-0) contre Gomido ce week-end. Toute son attaque repose sur son goléador Kossi Koudagba. S’il est enrhumé, c’est toute l’équipe qui tousse. Or le buteur n'est visiblement pas en forme ces dernières semaines.

La surprise reste pour le moment Sara Sport, classé deuxième. L’équipe de Bafilo avec deux unités de moins (+2) occupe la seconde place. Promu dans l’élite, Sara Sport est en train de déjouer les pronostics qui lui donnaient perdant contre la moitié de ses adversaires. A cette allure, s’il est difficile de lui prédire le titre de champion, in fine, il aura au moins sauvé sa saison. A la reprise, il a pris le meilleur 1-0 sur Anges FC de Notsè.

Les Messages de Fiokpo (21 points, + 2) ne perdent pas espoir. Ils sont toujours dans la course au graal. Maranatha ferme le trio de tête. Un bilan provisoire qui doit faire plaisir à un certain Gabriel Améyi, ancien président de la Fédération togolaise de football (FTF) qui se fait désormais discret pour des raisons que tout le monde connaît.

Les déceptions

Les gros morceaux, dans l’ensemble, déçoivent de match en match. Les deux représentants togolais (Koroki et Gomido) éliminés au premier des coupes continentales peinent à retrouver leur forme d’antan. Les Show Boys de Kpalimé (Gomido) à qui certains ont estimé en début de saison qu’ils sont capables d’aller chercher le titre, n’occupent que la décevante sixième place après 14 journées. Avec seulement 20 points (+5), à cinq unités du premier. Le club de Tchamba (Koroki) le suit derrière avec le même nombre de points, mais à la différence de buts marqués (+1).

Les grosses écuries à l’instar de Dyto (8è) et de Sémassi (9è) donnent l’impression d’être dépassées par les évènements alors qu’elles sont supposées jouer les premiers rôles.

Que dire de l’AS Togo Port de Lomé ? Les portuaires, même s’ils viennent d’enchaîner deux succès successifs, ne sont pas au mieux de leur forme. Champion du Togo 2016-2017, avec une prestation presque honorable en Ligue africaine des champions, les dockers sont dans le vendre mou du classement (12è), à 4 points de la lanterne rouge.

ASKO est dans la même posture. En manque de ressources financières, le club phare de Kara ne brille plus. Son rival ASKC lui a volé la vedette. L’équipe est relégable. Son ancien président Bernard Walla qui, selon les informations, intervient aujourd’hui indirectement pour sauver ce qui peut encore l’être, doit se morfondre de voir le club qu’il aime tant au bord du précipice.

Un mot sur le dernier au classement ? Nous avons déjà en long et en large évoqué le cas des Requins mâles des Lacs. Mais ajoutons que Gbohloe-Su est à l’antipode de ce que l’autre promu Sara Sport de Bafilo réalise. Tout porte à croire que sa descente serait inéluctable.

De toute façon, il reste encore 12 rencontres avant la fin de la saison. Le classement est serré de sorte qu’avec une (ou deux) victoire de suite, on se retrouve propulser en avant. Même conséquence, dans le sens inverse, avec les défaites. Dans l’un ou l’autre cas, tout est encore jouable pour tout le monde.

A.H.





Autres titres
Togo - Les arbitres prêts à reprendre les matchs
Togo - Football/D1 : Les stades de Kabou et Dapaong suspendus
Togo - Violences exercées sur les arbitres : La FTF condamne
Togo - L’ANAFOOT contre les violences exercées sur les arbitres
Togo - D1 : Des actes de violence perturbent deux matches de la 16è journée
Togo - La Chronique de Yves de Fréau : A vous, messieurs les entraineurs d’après 2012 !
Togo - Claude Le Roy: L’heure de la retraite n’a pas encore sonné
Togo - Elim CAN 2019/Togo-Bénin : Claude Le Roy croit savoir la clé du succès
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

RECOMMANDÉS
1.  Togo - Faure Gnassingbé a Posé la première pierre de construction de l’hôpital Saint-Pérégri...

2.  Togo - Taxi Presse du vendredi 15 février 2019

3.  Togo - Interview de Komi KOUVON, Enseignant-Chercheur à l’UL : « On ne peut espérer surmonte...

4.  Togo - Ouro-Akpo Tchagnao désavoue le PND du régime RPT-UNIR

5.  Togo - Santé : L’OMS réitère son engagement à accompagner le Togo



Restez connectés sur iciLome


HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média