7:47:47 PM Mardi, 20 Août 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Madi Djabakate : « On cherche à faire intervenir le terrorisme comme argument politique pour étouffer les manifestations »

Togo - Politique
iciLome | | 4 Commentaires
madi-djabakate-on-cherche-a-faire-intervenir-le-terrorisme-comme-argument-politique-pour-etouffer-les-manifestations-


Le toilettage, mercredi dernier à l'Assemblée nationale, de la loi N°2011-010 du 16 mai 2011 relative aux conditions d’exercice de la liberté de réunion et des manifestations pacifiques publiques au Togo, suscite de vives réactions.

Intervenant ce vendredi matin sur les ondes de la radio Pyramide FM, le politologue togolais, Mohamed Madi Djabakate est monté au créneau et dénonce. Selon lui, l’adoption de cette nouvelle loi est un grand « recul de la construction démocratique togolaise ».

« Cela ne m’étonne pas si ce projet de loi portant modification de la loi N°2011-010 du 16 mai 2011 a été adopté mercredi par cette assemblée acquise au gouvernement togolais. Mais ce que je peux dire, c'est que si la loi Bodjona, en elle-même, a contribué à crucifier le droit de manifestation au Togo, cette nouvelle loi taxée de loi Boukpessi n'a finalement fait que contribuer à ensevelir ce droit de manifestation. Ce n’est qu’un recul de la construction démocratique togolaise et c’est dommage », a regretté le jeune écrivain togolais.

A en croire le politologue, les arguments avancés par le gouvernement pour procéder à la modification de la loi Bodjona ne sont que des arguties impropres à convaincre une personne sérieuse.

« Les différentes justifications avancées par le gouvernement pour procéder à la modification de cette loi ne peuvent convaincre des personnes sérieuses. Dans des pays où le terrorisme est une réalité, les gens continuent d’exercer le droit de manifestation. Ici, on cherche à faire intervenir le terrorisme pour l'utiliser comme argument politique pour étouffer les manifestations », a dénoncé Mohamed Madi Djabakate.

Et de poursuivre en avertissant : « Il ne faut pas chercher le diable dans les détails, sinon on finit par le trouver et d’une façon peu glorieuse ».

Pour lui, le régime de Faure Gnassingbé doit relever d'autres défis socio-économiques en lieu et place de chercher à tout prix à interdire aux Togolais de manifester dans les rues.

Godfrey Akpa


Madi Djabakate : « On cherche à faire intervenir le terrorisme comme argument politique pour étouffer les manifestations »
Togo - Madi Djabakate -  On cherche a faire intervenir le terrorisme comme argument politique pour etouffer les manifestations




Autres titres
Habia plutôt
Togo - Habia plutôt "content" de l'adoption de la 'loi Boukpessi'
Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des autre...
Togo - Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des autre...
Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Togo - Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'
Togo - Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'
Plus de nouvelles






Commentaire
Pseudo
Répondre à:
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle

 4   tedlesaint1 | Samedi, 10 Août 2019  - 10:0
  A-t-on noté des abus dans la pratique de la loi Bodjona Oui ou Non? Les observateurs sérieux reconnaitront qu'il y a eu de nombreux abus durant les manifestations populaires depuis les manifestations violentes du 19 Aout 2017. Sous d'autres cieux les gens manifestent aussi mais de façon pacifique, on a pu le voir en Algérie, des personnes de tous âges prennent d'assaut les grandes artères de la capitale Alger et manifestent de façon pacifique sans heurts et surtout dans le respect de la liberté des autres qui ne manifestent pas. Malheureusement ce n'est pas ce que l'on a vu chez nous lors de ces nombreuses manifestations que la coalition de l'opposition radicale à organiser dans la capitale Lomé et un peu partout dans les villes de l'intérieur. Ce qui est encore plus grave c'est qu'on aurait l'impression que certains dirigeants de ces formations politiques souhaitaient que les manifestations dégénèrent en affrontement entre manifestants et forces de l'ordre pour qu'ils puissent l'utiliser à des fins politiques. Si ce n'était pas le cas comme après de tels heurts, certains dirigeants ne condamnent pas la violence de certains manifestants. A bien voir ce n'est pas de gaité de coeur que le gouvernement à opter modifier cette loi "Bodjona"; il ne faut surtout pas oublié que c'est le gouvernement qui est garant de la sécurité et de la protection civile, il met en place des stratégies sécuritaires pour mieux sécuriser les citoyens en toutes circonstances. Compte tenu du conteste sécuritaire de la sous-région, s'il faille recadrer les libertés des citoyens pour mieux les protéger, il doit le faire, surtout que la loi est appelée à évoluer. Après le 11 Septembre 2001, le gouvernement américain a mis en place certains lois, que d'aucuns considéraient comme liberticides pour mieux protéger ses citoyens contre le terrorisme. Il faut rappeler qu'en son temps la loi "Bodjona" avait été sévèrement critiqué avant d'être adopté aujourd'hui par ses détracteurs.

 3   Comptage | Vendredi, 9 Août 2019  - 14:53
  Réponse à 1-Clement GAVI
  Bien dit et compris cher compatriote.

 2   Navi | Vendredi, 9 Août 2019  - 14:9
  Tout juste Mr. Gavi. Ces gens sont des monstres.
J'espère que leurs fins seront à la hauteur de leurs crimes.
God bless togolese People 🇹🇬🇹🇬🇹🇬

 1   Clement GAVI | Vendredi, 9 Août 2019  - 12:21
  Madi Djabakate : « On cherche à faire intervenir le terrorisme comme argument politique pour étouffer les manifestations »

Et, il y a plus. La problématique terroriste est devenue ce dilatoire derrière lequel se réfugient le régime qui terrorise le peuple Togolais depuis 1967, pour justifier un soutien de la communauté internationale. C'est ainsi, que Robert Dussey, Ministre des Affaires Etrangères de la sanglante dictature du Togo affirmait en Norvège que le Togo et la Norvège joignent leurs forces pour lutter contre le terrorisme.

Or, en toute certitude, le vrai terrorisme, c'est ce qu'ils font et les vrais terroristes, c'est ce qu'ils sont. C'est pourquoi, il nous a sembler important de leur rappeler leur dimension terroriste dont ils semblent ne plus douter.

Le régime au Togo depuis 1967 est terroriste tout comme le sont ceux et celles qui le soutiennent. Ils sont tous des TERRORISTES.


RECOMMANDÉS
Graines du Togo 2019 : Séjour à Paris des lauréats à partir du 22 août prochain
1.  Togo - Graines du Togo 2019 : Séjour à Paris des lauréats à partir du 22 août prochain

2.  Togo - L'ONG « Water for All » a offert 150 kits de filtrage d'eau aux populations d'Ando-Bé...

3.  Togo - D1 : Un arbitre exclu de toutes activités pendant 10 ans pour corruption active

4.  Togo - Affrontements entre les populations de Gbamakopé et les forces de l’ordre

5.  Togo - Football: Kossi Koudagba au tournant de sa carrière



Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média