Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 3:45:30 AM Samedi, 17 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Dr François Kampatib : « Les Togolais ne devraient pas compter, ni sur la CEDEAO, ni sur la France, ni sur les Etats Unis »



  [7/10/2018 12:34:18 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :5529 fois | Commenter
 

Togo  - Depuis quelques mois, nombreux sont ces Togolais de la diaspora qui ne ratent pas l’occasion d’interpeller la communauté internationale, surtout le président français, Emmanuel Macron d’intervenir personnellement dans la résolution de la crise politique qui secoue actuellement le pays.



Intervenant ce mardi sur les ondes de la radio Zéphyr, Dr François Kampatib de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI, parti membre de la Coalition des 14) a déploré le fait que des Togolais pensent que la solution de la crise viendrait de l’extérieur.

« Les Togolais ne devraient pas compter, ni sur la CEDEAO, ni sur la France, ni sur les Etats Unis pour résoudre leur crise. C’est une crise togolo-togolaise. Il nous appartient de la résoudre. Mais si nous comptons sur Macron pour venir résoudre nos problèmes, est-ce que Macron comptera sur nous pour aller résoudre les problèmes en France ? Il n’y a aucune raison. De temps en temps, nous pensons que notre bonheur vient d’ailleurs, alors que c’est nous-mêmes qui devrons construire notre bonheur. Si tous les Togolais comprenaient ce qui se passe et se lèvent pour réclamer ce qu’ils veulent, ils vont l’obtenir », a-t-il laissé entendre.

Selon cet élu du peuple, la crise togolaise déclenchée le 19 août 2017 et qui perdure jusqu’à présent, devraient être normalement résolue à l’Assemblée Nationale depuis. Mais seulement voilà, les députés de la majorité, bien qu’ils sachent la racine de la crise, sont contraints de rester campés sur les positions de leur parti. Ils n’ont pas la liberté de se prononcer en toute conscience.

« Nous avons essayez plusieurs fois, mais les positions sont aussi tranchées. C’est dommage. J’ai interpelé mes collègues, je leur ai dit que nous devons abandonner notre statut de député dépendant de nos formations politiques. Puisque la constitution dit que le mandat d’un député est non impératif. Cela veut dire que dès que tu es élu, tu es libre de toutes contraintes, tu es député de la nation, tu prends les décisions selon ta conscience.

Si seulement nous nous réunissons en tant que députés responsables et analysons les choses en notre conscience, sans tenir compte de ce que nos partis respectifs nous dictent, nous aurions pu résoudre la crise togolaise à l’Assemblée nationale depuis. Parce que tout le monde est d’accord sur ce dont nous parlons dans ce pays. Même ceux qui disent publiquement qu’ils ne sont pas d’accord sont, en fait, d’accord. Si seulement on leur donne la liberté de voter en toute conscience, en toute indépendance, nous aurions résolu la crise togolaise depuis. Mais tel n’est pas le cas », a regretté Dr François Kampatib.

Pour lui, les députés ne devraient normalement pas mériter un autre mandat, s’ils n’ont pas résolue cette crise qui n'a que trop duré.

Godfrey Akpa

.


Articles les plus commentés
1. Brigitte Adjamagbo Johnson : « Nous maintenons l’appel au boycott du recensement »  

2. Gilbert Bawara à Tikpi Atchadam  

3. Gerry Taama:« Aujourd’hui, la classe politique a besoin d’un renouvellement »  

4. Élections législatives du 20 décembre : Gilbert Bawara se « fiche royalement » que la Coalition se présente ou non  

5. Après son appel au recensement : Vers une exclusion du MCD de la coalition des 14 partis de l’opposition  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .