Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:57:54 PM Lundi, 19 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du mercrerdi 03 octobre 2018



  [10/3/2018 3:14:22 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :1965 fois | Commenter
 

Togo  - Quatre (04) journaux sont parvenus à la Rédaction d’icilome.com ce mercredi 03 octobre 2018. Du recensement électoral à la grève illimitée de la faim de Nicodème Habia en passant par l’autopsie du corps du jeune Joseph Kokou Zoumekey victime d’une balle assassine des forces de l’ordre, les confrères en ont parlés.



« Agents mal formés, enrôlement à compte-goutte, d’immenses ratées techniques…des citoyens refoulés : Des éléments d’un simulacre de recensement électoral », affiche Fraternité à sa Une.

« Malgré les contestations de la coalition des 14 partis politiques qui dénonce « un recensement électoral unilatéral frauduleux », le processus a effectivement débuté lundi dernier », écrit le journal.

« Le Prof Kodjona Kadanga a rassuré la population en ce qui concerne les dispositions prises pour la réussite du processus. Les kits de recensement ont été déployés dans les centres d’enrôlement des électeurs. Mais le constat sur le terrain a plus découragé que rassuré. Dans plusieurs centres que nous avons visités, les kits fonctionnent au ralenti. Les opérateurs de saisie qui sont chargés d’enregistrer les futures électeurs et d’imprimer les cartes sont confrontés à plusieurs pannes techniques », alerte Fraternité.

Pour sa part Le Triangle des enjeux écrit : « Recensement électoral : Des anomalies, des fraudes en perspectives, des élections bâclées ».

« Le recensement électoral de Kodjona Kadanga, président de la CENI, a montré toutes les aberrations électorales dont ont toujours fait preuve nos dirigeants. Tout était d’ailleurs très mal parti avec les Opérateurs de saisie (OPS) conviés à la CENI le 29 septembre dernier dans le cadre d’un travail préalable au recensement électoral prévu pour débuter le lundi 1er octobre 2018 », affiche l’hebdomadaire dans ses colonnes.

Et au journal de poursuivre : « A voir tout ce qui se produit avec le démarrage du processus de recensement et la précipitation des dirigeants dans l’organisation des élections législatives, il apparaît clairement que si le pouvoir organise proprement les élections législatives et en toute transparence, il sera battu à plate couture et ce sera une chance formidable pour lui d’avoir moins d’une dizaine de députés à l’Assemblée nationale ».

Parlant toujours du processus électoral, La Manchette écrit : « Mystification et Amateurisme, Recensement Kadangais : Une comédie sous les tropiques ».

« Cafouillage, bricolage, chantage, impréparation, improvisation, incompétence, c’est la moisson du régime RPT-UNIR à la suite des premiers jours de travaux de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) », peste le confrère.

« Ajourd’hui, de cafouillage en cafouillage, d’amateurisme en amateurisme, la CENI anémiée étale ses lacunes aux yeux du monde, et beaucoup sont persuadés de la comédie électorale qui se joue au Togo », écrit La Manchette.

Les confrères n’ont pas passé sous éteignoir la grève de la faim de Nicodème Habia, président du parti « Les Démocrates ».

« Grève de la faim : La « comédie » de Habia victime d’une comédie d’Etat », affiche Fraternité.

« En effet, Nicodème Habia qui réclame la libération de tous les détenus politiques est en train de lever encore le voile sur l’une des faces sombres du régime togolais. Le piétinement des Droits de l’Homme et les dernières déclarations des autorités togolaises ne peuvent qu’apporter de l’eau au moulin des gens qui ont toujours traité le pouvoir de Lomé d’«hypocrite » », écrit le journal.

Quant à lui, Le Triangle des enjeux écrit : « Les députés de l’opposition apporte leur soutien à Nicodème Ayao Habia ».

Pour sa part La Manchette dans un entretien exclusif à lui accordé par le gréviste de la faim affiche : « Canaux diplomatiques et option suprême, Nicodème HABIA : Un homme ne doit jamais avoir peur de la mort… ».

Toujours sur le même sujet Liberté écrit : « 2è tentative d’évacuation sanitaire de Nicodème Habia empêchée : L’ambulance transportant le leader politique bloquée à la frontière Aflao ».

« Il sonnait un peu plus de 14 heures, ce mardi 2 octobre 2018, quand les responsables de la coalition de l’opposition se sont rendus à l’ambassade du Ghana pour organiser l’évacuation sanitaire de Nicodème Habia », écrit le quotidien.

Et le journal renchérit : « Après 14 jours de grève de la faim, Nicodème Habia éprouvait des difficultés à se tenir sur ses pieds. Tellement affaibli que ses jambes n’arrivaient plus à le porter. Il a été soutenu par deux personnes avant de pouvoir rentrer dans l’ambulance. Debout, il a levé la main droite pour faire le traditionnel signe de victoire sous les cris d’admiration de la foule. Direction, la frontière Aflao. Mais la traversée n’a pas eu lieu ».

S’agissant de rapport d’autopsie du corps du jeune victime de la balle assassine des forces de l’ordre dans le quartier Bè-Kpota, le quotidien Liberté écrit : « Autopsie du corps du jeune Joseph Kokou Zoumekey : Le rapport victime d’une tentative de faux et usage de faux ».

« La série de scandale se poursuit sous les tropiques et les universitaires semblent au premier rang dans les trucages de tous genres. Cette fois, c’est le Professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé et de la Protection sociale, et le Professeur Koffi Amegbor qui attirent l’attention dans un dossier de rapport médico-légal pour le compte d’Amnesty International-Togo », écrit le confrère.

Edem (Stagiaire)








.


Articles les plus commentés
1. Nicodème HABIA de retour à Lomé dans les prochains jours  

2. Gilbert Bawara : « La mauvaise volonté et la mauvaise foi se situent au niveau de la Coalition des 14 »  

3. Chronique de Kodjo Epou : Les sirènes du cercle vicieux  

4. Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson : « Le peuple a montré aujourd’hui qu’il est toujours déterminé »  

5. Jean-Pierre Fabre : « C’est avec beaucoup de déterminations que nous reprenons les manifestations »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .