6:19:36 AM Dimanche, 24 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

L’UFC bloque la confirmation des représentants de l’opposition à la CENI…



  [10/10/2018 8:27:45 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :4151 fois | Commenter
 

Togo  - En dehors des partis extraparlementaires et de la société civile, l’Assemblée nationale n’a pas réussi hier, lors de sa séance plénière, à confirmer tous les huit (08) représentants de l’opposition à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Les discussions ont buté sur le statut de l’Union des forces de changement (UFC).



Sibabi Boutchou de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), Sebab-Gueffe Tchah Tchassanti Nourdine du Parti national panafricain (PNP) et Kluvia Mateli Amatepe Seth de l’Association pour la promotion de la démocratie au Togo (APED-Togo, membre du Front Citoyen Togo Debout) ont été confirmés par l’Assemblée nationale au titre de représentants des partis extraparlementaires et de la société civile à la CENI.

Mais l’exercice n’a pas été facile au niveau de l’opposition parlementaire, l’Ufc réclamant toujours sa place au sein de l’institution en charge d’organiser et de superviser les élections au Togo. Cet argument de l’UFC qui se réclame encore de l’opposition est contesté par les partis de l’opposition. Ce qui n’a pas permis d’aboutir au vote. Le président de l’Assemblée nationale a dû renvoyer la question à la prochaine session.

Le 23 septembre 2018, le Comité de suivi de la mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO a décidé de la recomposition paritaire de la CENI : 8 pour l’opposition et 8 pour la majorité au pouvoir. Le 30 septembre dernier, la Coalition des 14 partis de l’opposition a envoyé ses représentants au président de l’Assemblée nationale.

L’UFC a alors, par un communiqué signé de son président Gilchrist Olympio, indiqué qu’il maintient son représentant à la CENI, prétextant qu’elle est toujours de l’opposition, ceci après avoir signé un accord de partage de pouvoir avec le RPT devenu UNIR en 2010.

Pour l'opposition parlementaire, on ne peut signer un accord de partage du pouvoir et prétendre être encore dans l'opposition. Drama Dramani, président de l'Assemblée nationale, espère qu'un consensus sera trouvé d'ici la prochaine séance.


I.K


.


Articles les plus commentés
1. Conclave : Cinq partis manquent à l’appel de la Coalition des 14  

2. Franc CFA : Nubukpo à Ouattara et Macron  

3. Kossi Ténou, Directeur Togo BCEAO : "Le FCFA est une monnaie enviée de par le monde"  

4. Me Jean Dégli : « Je crois que la C14 gagnerait en participant aux élections locales »  

5. Antoine Folly : « La différence entre le régime et la C14, c’est que la C14 essaie de tenir compte des aspirations des Togolais »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .