Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 8:56:14 PM Lundi, 19 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Aboudou Assouma : « Le 20 décembre, les Togolais seront appelés aux urnes… »



  [11/8/2018 9:16:15 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :4790 fois | 46 Commentaires
 

Togo  - La Cour constitutionnelle, l’alliée inconditionnelle du régime de Faure Gnassingbé est finalement sortie de son silence et se prononce sur le processus électoral. Au moment où l’on spécule sur un probable report de ces élections, compte tenu des discussions intervenues lors de la troisième réunion du Comité de suivi à Conakry, cette haute juridiction ne jure que par le 20 décembre pour la tenue de ces législatives.



A cet effet, les 9 juges et le personnel administratif de la Cour constitutionnelle affûtent leurs armes depuis hier. Ils ont pris part à une rencontre pour, selon Aboudou Assouma, président de cette cour, avoir une même lecture des textes de loi, notamment la Constitution et le Code électoral.

A l’en croire, cette rencontre sera suivie une semaine plus tard d’un séminaire auquel participeront tous les acteurs impliqués dans le processus électoral, notamment la CENI, l'administration territoriale, la HAAC, les journalistes et autres.

« Le 20 décembre 2018, les Togolais seront appelés aux urnes pour élire leurs représentants à l’hémicycle. La Cour constitutionnelle, consciente de cet enjeu important, doit affûter ses armes pour être à la hauteur des missions qui sont les siennes. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes retrouvés pour la lecture des textes relatifs au processus électoral », a indiqué Aboudou Assouma.

Pour rappel, la Cour constitutionnelle est un acteur clé dans le processus électoral au Togo. Elle a pour rôle de gérer le contentieux pré-électoral, le contentieux post-électoral et la publication des résultats définitifs. « A cette mission, il faut ajouter la garantie du vote des citoyens qui est aussi l’une des missions essentielles assignées à la cour », a ajouté M. Assouma. Et de préciser que cette haute juridiction est presqu’inconnue des Togolais.

Cette sortie du président de la Cour constitutionnelle est diversement appréciée par les Togolais, surtout qu’elle n’est pas préoccupée par le problème de la composition paritaire de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). D’ailleurs cette juridiction est elle-même concernée par les réformes, avec sa recomposition recommandée par les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, lors du dernier sommet à Lomé.


I.K

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 46   Saint Vodou Aguê | 11/10/2018 8:47:20 PM
Les togolais, les africains ne comprennent rien du tout.

De Gaulle avait mis en place un système. Ce système avait pour but de ligoter , de soumettre et d anesthésier les africains.Et ce faisant la France tire son profit.

Les présidents et les opposants africains dansent ensemble dans le même système pour la France et elle sourit.

Pour libérer l Afrique et le Togo, il faut un 3ème front qui doit dégager présidents et oppositions corrompus par le système Français.

Si non les togolais, les africains périssent pour rien.
 

 45   dederiwè | 11/9/2018 4:01:15 AM

Finalement la raison des gouvernants va l'emporter sur la folie suicidaire des prétendus opposants. Ces derniers faisaient courir un risque de division irémediable au peuple togolais

Toutes mes félicitations à la mouvance présidentielle parti UNIR. La majorité des togolais vous soutien
 

 44   Abomination | 11/9/2018 2:20:31 AM
ne desesperez pas . Dieu le pere clouera bientot le bec a ce diable rouge graceux au nom de Yohanes. Amen
 

 43   Abomination | 11/9/2018 1:55:22 AM
le diable rouge a oublie que yohanes est arrive au togo et assis sur son trone pour le dernier jugement

hahaha
 

 42   Abomination | 11/9/2018 1:51:44 AM
le porc rouge est sorti du trou noir avec beaucoup de gras dans la face.

Apres le graton de la CENI, le metis paresseux traitre, le porc pense faire mieux alors que son trou est deja rempli d'eau chaude.

Sans aucune honte, ces voleurs pensent une fois encore tribler les proprietaires

hahaha
 

 41   Le Vrai Jay Bon Jeu | 11/9/2018 1:45:13 AM
  Réponse à 40-Abladjo
 
............Aaahhhh !! !!!!!!!!!!

Comme chantait Johnny Haliday !!! :

-------------> " Toi Ma gueulle !!!!! Aboudou Assouma ??? Qu'est-ce qu'elle a cette Guelle ??? humm ?? hiiiii...

Et puis tu fumes aussi..??? ou bien les levres se decolorent d'elles memmes ???? Hiiiiiiiiiiiiii..

Hiiiiii........... le Noireaud est trop beau ..


Corruption ??
Leche culExecutif ??? il est force' d'obeir a' son Maitre frodeur faure sinon il sera renvoye' d'un coup de pied , maitre du tyran.. !!??

En fait depuis qu'a til accompli depuis ?? que les etudiants pourront s'en referer comme vestige juridique laissee' en Memeoire pour la classe academique au Togo ??

Aie... la honte..

 

 40   Abladjo | 11/9/2018 12:05:47 AM
  Réponse à 35-Atalolo
 

Ah bon

On va faire mieux.
Ce diable rouge sorti de sa boîte ne nous verra pas prêter serment devant sa cour constitutionnelle avant de rejoindre la CENI.
Nous demandons une cour constitutionnelle paritaire et inclusive.

Pas de cour constitutionnelle paritaire et inclusive, on ira pas prêté serment donc la CENI restera bloquée

Le comité de suivi viendra décanter cela dans 2 mois et on avancera.

Si le gros mangeur Assouma est intelligent, ou il lui reste un semblant de dignité, qu il démissionne maintenant.

Dans sa robe rouge Assouma ne peut pas courir aussi vite qu une certaine vache qui rit.


Awo Makoula.

 

 39   Abladjo | 11/8/2018 11:44:24 PM
  Réponse à 35-Atalolo
 

Grasse cuisse bien en chair,

D accord a 200%. Les Voyous qui ont pris le Togo en otage sont que des brigants au gain facile qui se nourrissent sur le pacifisme maladif d un peuple.

On a déjà accordé nos violons ici sur ce qu est un dictateur. Certains même suscitent le respect. Pas ces va nus pieds sans idéologie aucune ni projet de société.

Faure Gnassingbe Eyadema est un psychopathe qui doit être dans un asile de fou. Croire à papa m à dit releve vraiment de l aliénation mais il trouve des criminels comme Bodjona et Bawara pour lui faire croire que ses hallucinations sont réels et qu il est Dieu. Comme ça il s enrichissent tous en tuant les togolais.
 

 38   XZIBIT | 11/8/2018 10:01:24 PM
Avec tout ce soleil la, lui il porte tout ca la sur lui?!?!? C'est normal qu'il debite des aneries. Pauvre Togo! Qu'as tu fait pour meriter un tel sort?!?
 

 37   Branzini | 11/8/2018 8:13:22 PM
Voilà encore un matou castrer,châtrer qui vient sortir de l'appareil d'amorçage et lance leur dernière cartouche en l'air.Ils font tous pour voler encore les élections du peuple Togolais.On veut une élection très transparente au Togo.
 

 36   Bari | 11/8/2018 6:16:49 PM
Ce soulard au visage gonfle' parle de quelles elections?Dans votre secte vous n'arrive meme pas a reflechir.Avant toute quelconque election Il faut:
-des reformes
-le recensement
-le vote de la diaspora.
Sans toutes ces conditions vous allez toujours rever en couleur.
 

 35   Atalolo | 11/8/2018 5:57:14 PM
  Réponse à 27-Abladjo
 
Mon frère Abladjo,

J'ai horreur que des gens présentent les bandits du Togo comme des dictateurs.

Excuse-moi mais nous connaissons bien des dictateurs au monde.

Ils sont nombreux et se dégagent pas seulement pour leur méchanceté envers leurs peuples mais bien sûr avec des projets de société qu' ils ont pour leurs peuples.

Et quand je parle des projets de société, je voudrais te faire comprendre que ces projets ont été exécutés et chacun des citoyens bénéficie de ces projets. Je cite par exemple, la Chine, la Russie, le Cuba, et tant d' autres que je te ferai découvrir si tu m' en demande.

Nos dirigeants sont tous simplement des bandits, des voleurs, des voyous, assassins, arrogants, gourmands etc.

Corrige-moi si j' ai tord. Je suis fatigué de ces demi-lettrés qui nous dirigent. Il faut que ça change et qu' ensemble nous redressons le pays pour nos enfants.

Bonsoir à toi.

Vive le Togo.
 

 34   sove kipeu | 11/8/2018 4:49:58 PM
une malédiction suit les évincés de l' UFC et si vous les suivez vous êtes foutus !
 

 33   amoitogo | 11/8/2018 4:14:47 PM
  Réponse à 24-TRUMP
 
le problème n'est pas et ne sera pas élection.

comment voulez vous allez aux élections alors qu on
parle des reformes ?

pourquoi êtes vous si réfractaires aux reformes ?
vraiment votre gouvernement la même ne connait pas
quelle est sa responsabilité envers le peuple pour
qui il doit son existence.
 

 32   Tchao | 11/8/2018 3:24:40 PM
Peu importe maintenant, Mr. Le fou et le farfelu et l'ivrogne. Il n't aura pas d'élection. Les Togolais ne sont des moutons et chèvres dans vos couloirs. Tant qu'il n'y aura pas de suivi de la feuille de route, il n'y aura plus la paix au Togo. Mais il peut y avoir la « PAIY » qui n'a jamais été un mot de dictionnaire, seul au Togo.
 

 31   STONER | 11/8/2018 3:24:32 PM
  Réponse à 24-TRUMP
 
Si le gouvernement était credible, penses-tu que la CEDEAO lui aurait prescrit une feuille de route? Donne moi le nom d'un état crédible qui s'est imposer une feuille de route, a part les états voyous? Le gouvernement fait tellement tout, qu'il n'est pas en mesure d'élire un nouveau president de la CENI et de libérer les détenus politiques, conformément a cette feuille de route signee par tous les protagonistes. Bref, dans tous les cas, aucune sanction pour le moment n'a été prise ni appliquée ni a l' un ni a l' autre. L' avenir nous en dira plus.
 

 30   LU POURTOI | 11/8/2018 3:18:54 PM
  Réponse à 6-JO
 
La vraie raison de ce report est le fait qu'ils n'ont rien obtenu en Guinnée !!!
Que dire à leurs militants tribalistes lors de cette marche ????
Ils risquent d'etre lynchés par leurs sympathisants !
 

 29   CAP 2 mil X | 11/8/2018 3:00:37 PM
Dixit
"C'est à quand l' enterrement de CAP 2015 ?"
______
tout ce qui est bâti sur le mensonge s'effondre rapidement.....
Les Obsèques de notre regretté CAP2015 se sont déroulés en famille.
Le CAP 2015 a été incinéré et ses cendres reposent dans une Urne orange à Kodjindji !
Paix á son âme !
 

 28   CAP 2 mil X | 11/8/2018 2:56:10 PM
  Réponse à 6-JO
 
bah voilà, pour ceux qui se doutaient encore de l' incompétence de la Femmelette, ils sont servis.

C'est à quand l' enterrement de CAP 2015 ?
 

 27   Abladjo | 11/8/2018 2:30:07 PM
  Réponse à 25-Franck
 


Ce n'est pas une question d'Africain mur pour la démocracie mais une question d'un combat face a la mafia qui a pris un pays en otage. CVe n'est pas de la politique. C'est un combat. On fera la politique quand la mafia partira et que des institutions fortes seront installées pour controler le président et tout le monde.

Un pays ou rien ne controle l'exécutif est un pays dictatorial ou tout est fait pour enrichir un seul clan. Meme au Royaume Uni, la famille royale est controlé. La reine ni les princes ne peuvent pas faire n'importe quoi. Au USA Trump a perdu la Chambre des représentant et aujourd'hui il ne peut plus faire ce qu'il veut.



 

 26   Lentdanslacolère | 11/8/2018 2:26:03 PM
l'alliée inconditionnelle du régime de Faure Gnassingbé a parlé!
 

 25   Franck | 11/8/2018 1:28:44 PM
Un couple qui se dit s'aimer au point de ne pas être capable de résoudre un petit différend de compréhension sera incapable de comprendre quiconque tenterait de concilier les deux parties sinon comment comprendre l'attitude des deux protagonistes ne cédant à rien ,cette histoire de ceni est l'apanage des africains et l'ancien président français Chirac avait raison de renchérir que les africains ne sont mûrs pour la démocratie, à l'époque les critiques acerbes l'avaient coller au mur de vouloir traiter les africains d'intellectuels tarés et bien voilà l'avenir lui donne raison même Jésus pouvait descendre exceptionnel pour organiser les élections les contestations seront plus violentes car on ne connaît pas dieu ce qui est difficile de garder ses préceptes quand bien même tout le monde court de gauche à droite depuis vendredi jusqu'à dimanche en servant le diable à la place du dieu vivant sinon c'est quoi le problème togolais qui ne trouve pas d'issue le tribalisme ayant fait sa demeure dans presque tous les cœurs des togolais l'hypocrisie la gangrène sociale qu'on feigne de reconnaître pour l'endiguer
 

 24   TRUMP | 11/8/2018 1:27:30 PM
  Réponse à 23-STONER
 
Si sanctions il y aura à donner à quelqu'un, ce sera à la C14 pour son refus de respecter les lois de l'Etat et d'user de subterfuges, de dilatoires en dilatoires et des chantages pour bloquer la date des élections arrêtée par la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement tandis que le Gouvernement fait tout pour que les élections se tiennent dans les délais prévus.
 

 23   STONER | 11/8/2018 1:09:15 PM
  Réponse à 21-GNAROU
 
Notons que la Guinee Bissau, la Gambie, le Mali aussi étaient des états souverains quand des sanctions avaient été prisent contre ces pays. En effet si ma memoire ne me trompe pas, Faure fut president en exercice de la CEDEAO quand des sanctions ont été prisent en particulier contre la Guinee Bissau aboutissant au fameux sommet de Monrovia en vue de dénouer cette crise. Mon cher Gnarou, il ne faut pas écrire du n'importe quoi car je ne vais meme parler des pays qui ne sont de la sous region. Ton problème est une question de niveau, car tu ne maitriise pas grand chose a part aboyer sur le net.
 

 22   TRUMP | 11/8/2018 12:56:45 PM
  Réponse à 7-Kassanda
 
Merci Votre Honneur Président Assouma pour cette sortie magistrale et sage qui nous confirme avec la finesse qu'on Vous connait que le 20 décembre, on doit voter.
Eh oui, Vous aviez dit au début 2018 que les élections doivent se tenir avant la fin de l'année. Les opposants de C14 vous ont décrié partout mais finalement c'est la cedeao qui vous a donné raison.
Quand à Kassada qui parle de vous fusiller, hmmm, c'est triste pour lui. Il n'as pas de fusil et ne sait même pas tirer. Il n'a jamais été à la chasse. On ne va pas considerer sa bouche baveuse et vaseuse.
EH Gnarou, je ne comprends pas nos adversaires de ce site qui tout le temps c'est eux qui font des ménaces de mort sur nous. Tu t'en rend compte que ceux sont les agoutis qui menacent des chasseurs, et pas des moindres. Vraiment!
 

 21   GNAROU | 11/8/2018 12:51:39 PM
Les institutions de la republique sont au dessus des prises de positions partisanes !!

Felicitation à la cour constitutionnelle qui rappelle par cette sortie que le TOGO est souverain et libre !

Quant aux pseudodemocrates qui veulent fusiller les honnetes gens, quand le moment va arriver, on saura qui va fusiller l'autre dans ce pays !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA !
 

 20   joromi | 11/8/2018 12:50:35 PM
Tu n`es pas le peuple Togolais pour décider des choses a sa place.sans le départ de Faure pas d'élection.on vous connait.
 

 19   GNAROU | 11/8/2018 12:32:21 PM
Les institutions de la republique sont ai dessus des prises de positions partisanes !!

Felicitation à la cour constitutionnelle qui rappelle par cette sortie que le TOGO est souverain et libre !

Quant aux pseudodemocrates qui veulent fusiller les honnetes gens, quand le moment va arriver, on saura qui va fusiller l'autre dans ce pays !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA !
 

 18   Honvi | 11/8/2018 11:57:40 AM
Sans commentaire
 

 17   le fou | 11/8/2018 11:52:49 AM
Son visage dit long sur sa personnalité.
Pfff!!!!!!
 

 16   le fou | 11/8/2018 11:50:59 AM
  Réponse à 8-Le fou
 
Usurpation d'identité.
Peux tu pendre un autre pseudo?
 

 15   Atalolo | 11/8/2018 11:43:32 AM
Personne au Togo s' oppose aux décisions actuelles que vous prenez dans vos laboratoires pour élire vos députés.

Normalement vous n'avez pas besoin de nous faire savoir vos intentions. Il vous suffit seulement de nommer vos députés par décret présidentiel et on vous applaudisse.

Assouma, ne te fatigue pas. Partage l' assemblée avec les ailes marchandes du RPT que vous avez déjà avec vous! On vous regarde faire et nous continuons comme si de rien n' était.

On vous souhaite beaucoup de succès monsieur de la cours constitutionnelle.

Vive le Togo
 

 14   Abladjo | 11/8/2018 11:21:32 AM
  Réponse à 6-JO
 


Il veut passer en force alors qu'il a failli.

Quand les 17 membres de la CENI ne sont pas atteints, il doit statuer et remplacer ceux qui ont renoncé avant pour que la CENI soit au moins légal pour qu'ils puissent parler de Quorrum atteint. 13 membre sur 17 ne fait pas une CENI légale et tout ce que la CENI a fait depuis Octobre 2017 est tout simplement illégal.

Mais cet imbécile d'Assouma vient dire quel droit? Celui qu'il foule au pied lui meme?

La recomposition de la cour constitutionnel n'est pas négociable et cela se fera sinon les membres de la C14 a la CENI ne pretteront pas serment et on est encore bloqué.

Ils veulent passer en force aller aux élections, bon veent. Nous on est serein et on a la rue. Aucune élection ne résoudra cette crise sans les réformes.

 

 13   Ebizovo | 11/8/2018 11:19:43 AM
  Réponse à 8-Le fou
 
Mon combatant LE fou merci pour ta reaction on les brulera eux et leurs maisons et proprieties avant que le togo ne brule.Ces zouavres penset que si faure va fuire il va les amener avec lui ils se trompent.Yaya jameh et pu amener combine avec lui?
Vous voulez le bordel on va se le foutre dans ce pays que vous croire est pour vos peres
 

 12   EbiZovo | 11/8/2018 11:16:28 AM
  Réponse à 10-alopka
 
MOn frère Alokpa toi tu es fou ,tu as deja bu ton tchouk?Qu'est ce que sa a á faire dedans toute sa famille sera bruler vive d'ailleurs ce villain monsieur aux dents de porc est sur la liste noire des personne á decapiter publiquement.
On n'a meme pas besoin de ton concentement.Vas te faire foutre.
 

 11   666 | 11/8/2018 11:14:03 AM
Vous êtes sûr que Abdou Assouma a jamais fréquenté une Faculté de droit???? Quelle honte pour ce vieux chnoque!!!
 

 10   alopka | 11/8/2018 11:11:26 AM
  Réponse à 8-Le fou
 
Qu'est ce que sa famille a fait dans cette histoire; c'est à cause de votre haine, idée de vengeance qu'il vous serait très difficile de prendre le pouvoir.
Je vous conseille d'aller sur la base de l'unité nationale pour s'y vous désirez un jour accéder à la magistrature suprême.
 

 9   Le senior | 11/8/2018 10:53:42 AM
Le poste de M Aboudou Assouma est ce un poste à vie??

Sinon À quand la retraite comme pour tout bon fonctionnaire.

Certains dirigeants togolais ont du mal à comprendre qu il y a une autre vie après le travail, la plit8que...au lieu de s accrocher. La vieillesse mérite le repos!!!!

 

 8   Le fou | 11/8/2018 10:45:00 AM
Ce vieu ignorant qui ne pense que son bonheur ne perd rien pour attendre son sort, si le Togo brûle, ce vieu démon de la république sera brûle aussi. On va le poursuivre et sa famille sur tous coin de monde...
 

 7   Kassanda | 11/8/2018 10:18:25 AM
Assouma on va te fusiller aussi.
Tu es un mauvais esprit.
Pas d'élections le 20 décembre.
Capito.
 

 6   JO | 11/8/2018 10:16:32 AM
bah voilà, pour ceux qui se doutaient encore de ce que ce régime est capable de faire, ils sont servis. Voilà une cour constitutionnelle qu'on demande à recomposer, elle ne l'est pas, et c'est l'actuelle qui appelle à des élections et compte les superviser. Quand est ce qu'on mettra en place la nouvelle cour? on la mettra en place pour d'autres élections à venir après le 20 Décembre c'est bien ça non?

pfffff et l'UFC il me semble a envoyé un membre dans cette cour, et quand les autres vont dire non cette cour à partir du moment où on a dit qu'elle doit être recomposée, alors il faut qu'elle le soit avant les élections, l'UFC va dire que ceux là sont dans l'excès, qu'ils sont des populistes et eux aussi sont dans l'opposition.

mdrrr franchement...
 

 5   Yoda | 11/8/2018 10:13:16 AM
Allez a vos elections.On s'en fiche.Bande de vilains.
 

 4   Le Ghanalais | 11/8/2018 9:59:32 AM
  Réponse à 2-1
 
n' y a-t-il que l' UNIR et la C14 au Togo ? Laisse ceux qui soint bornés croire á cela!
Refléchis un peu plus, compatriote !
 

 3   1 | 11/8/2018 9:52:06 AM
le 20 décembre vous irez avec vos partis satellites OBUTS NET UFC ...;

la C14 N IRA PAS

 

 2   1 | 11/8/2018 9:49:30 AM
UNIR ne veut pas de l'UFC

C14 ne veut pas de l'UFC

l'UFC est un parti dont personne ne veut
 

 1   Vrai | 11/8/2018 9:39:16 AM
ogo: l'entourage présidentiel réagit et dénonce une diversion de l'opposition

Qui est finalement sorti « gagnant » de la 3e réunion du comité de suivi tenu lundi dernier à Conakry ? Alors qu'au niveau de l'opposition on salue une « victoire du peuple » qui se traduira par une reprise du processus électoral et un report des élections, le pouvoir de Lomé dénonce des contre-vérités et une « diversion de la Coalition pour redonner espoir à ses troupes ». Pour l'entourage de Faure Gnassingbé, Alpha Condé n'a jamais été en colère contre le pouvoir togolais. Là-bas, on assure qu'il n'y aura aucune reprise du processus électoral pour faire plaisir à la Coalition des 14 partis politiques.

« Le président guinéen n'est nullement contre le pouvoir de Lomé. Il y a une excellente détente entre le président Faure Gnassingbé et son homologue Alpha Condé », affirme un des collaborateurs de Faure Gnassingbé.

Très influente dans le Palais de Lomé 2, notre source accuse l'opposition de vouloir faire diversion en annonçant « une victoire du peuple » à l'issue des discussions de Conakry. Pour elle, il n'a été décidé ni reprise du processus électoral, ni report des élections.

« La reprise du processus électoral serait contraire aux décisions de la CEDEAO qui a fixé la date du 20 décembre ; Ce qui suppose des actes préalables à prendre... Il est facile pour l'opposition de jouer au dilatoire et vouloir repousser les dates. On ne s'en sortira jamais puisqu'elle fait toujours preuve de la mauvaise foi », affirme notre interlocuteur, l'un des plus écoutés de Faure Gnassingbé.

Ainsi, le pouvoir togolais soutient-il que « la feuille de route a toujours été respectée et nonobstant les blocages à dessein de l'opposition ». Cette position aurait été réaffirmée au président guinéen, avec des preuves à l'appui.



La même source nous indique que la délégation du gouvernement togolais, composée des Ministres Gilbert Bawara, Payadowa Boukpessi et Damehame Yark, a expliqué au facilitateur guinéen que les autorités togolaises ont pris leurs responsabilités pour faire sortir le pays de la crise en tenant les élections législatives à date prévue.

« A un moment donné, tout gouvernement prend ses responsabilités. C'est ce que le gouvernement togolais fait. La facilitation le sait, c'est pour cela qu'elle n'a cherché à rien imposer en dehors de ce qui a été retenu par la CEDEAO », confie-t-elle.

L'entourage de Faure Gnassingbé dément une prochaine arrivée des facilitateurs à Lomé. La question n'a pas été du tout évoquée, nous dit-on.

A Conakry, la délégation gouvernement a refusé de céder une place sur son quota à l'UFC pour favoriser une recomposition rapide de la CENI. Pour le pouvoir, la majorité est déjà très désavantagée en acceptant d'avoir 5 représentants pour 62 députés contre 5 pour 29 députés. Egalement au sujet du recensement, les ministres togolais auraient soutenu qu'il n'est pas question de prendre en otage le processus électoral dans le non-respect des institutions de la République.

On comprend alors que les travaux de Conakry n'ont pas permis d'avancer sur la question togolaise. Le pouvoir et la coalition de l'opposition restent campés sur leurs positions et la énième tentative de médiation d'Alpha Condé n'a pas encore porté ses fruits.
 


Articles les plus commentés
1. Nicodème HABIA de retour à Lomé dans les prochains jours  

2. Gilbert Bawara : « La mauvaise volonté et la mauvaise foi se situent au niveau de la Coalition des 14 »  

3. Chronique de Kodjo Epou : Les sirènes du cercle vicieux  

4. Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson : « Le peuple a montré aujourd’hui qu’il est toujours déterminé »  

5. Jean-Pierre Fabre : « C’est avec beaucoup de déterminations que nous reprenons les manifestations »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .