Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:28:35 PM Vendredi, 16 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Que retenir concrètement de la rencontre de Conakry ?



  [11/8/2018 9:26:28 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :5789 fois | 25 Commentaires
 

Togo  - Voilà la question qui taraude l'esprit certains observateurs de la scène politique togolaise, surtout que jusqu’à présent, aucune des deux parties (pouvoir et opposition) à cette rencontre à Conakry n’a fait une sortie pour situer le peuple togolais.




Invité dans l’émission « Le Débat » sur la radio Nana FM ce jeudi matin, Antoine Folly, président de l’Union des Démocrates Socialistes du Togo (UDS-Togo) et l’un des membres de la délégation de la Coalition des 14 à Conakry, a tenté d’apporter quelques éclaircissements.

Pour ce leader de la C14, l’objectif de cette rencontre de Conakry n’était pas pour prendre des décisions, mais pour dresser le bilan des décisions prises dans le relevé de conclusion du Comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO le 23 septembre dernier à Lomé.

« Les rencontres que nous avons eu à Conakry n’étaient pas des rencontres pour prendre des décisions. C’est la première chose à retenir. On n’est pas allé là-bas pour prendre des décisions. Nous sommes allés pour faire une évaluation de la mise en œuvre des décisions prises par le Comité de suivi le 23 septembre 2018, notamment la recomposition paritaire de la CENI, la libération des détenus politiques… », a-t-il souligné.

A en croire Antoine Folly, sur la question de la recomposition paritaire de la CENI, la délégation de la Coalition des 14 à Conakry a fait valoir ses arguments et le président Alpha Condé a eu une oreille attentive. « Il a été sensible aux arguments que nous avons développés », a indiqué ce responsable de la C14.

Contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, le Facilitateur guinéen n’a pas statué sur le cas de l’Union des Forces du Changement (UFC) à la CENI. En ce qui concerne l’opération unilatérale du recensement électoral organisée par la controversée CENI de Prof Kodjona Kadanga, la Coalition dit n’avoir pas demandé une session de rattrapage.

« Nous, on ne s’intéresse pas à cette éventualité d’ajouter quelques jours au recensement. Nous avons face à nous un problème réel qu'est la question du fichier électoral », a lâché M. Antoine Folly.

Selon l'ancien président la Fédération Togolaise de Football (FTF), la question des experts en audit du fichier électoral a été également évoqué lors des discussions avec le président Alpha Condé. « Et nous avons fait comprendre au président Alpha Condé, avec des éléments de conviction à l'appui, que le recensement de la CENI de Prof Kadanga et l'audit des experts ne peuvent pas déboucher sur un fichier électoral fiable », a-t-il poursuivi.

Tout porte à croire que les travaux de Conakry n’ont pas permis d’avancer sur la question togolaise. En tout cas, selon nos informations, les deux Facilitateurs seront très prochainement à Lomé pour poursuivre les discussions.

Godfrey Akpa

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 25   Saint Vodou Aguê | 11/9/2018 1:16:48 PM
La CEDEAO C est la France,. pourquoi l opposition peut penser que la France doit trouver la solution aux africains ???

Le peuple togolais surtout l opposition doit réfléchir ???
Les marches, les manifestations, les élections, boycott etc... Et depuis les années 90 l opposition est toujours au point de départ avec des milliers de morts, c est dégueulasse et pitoyable !!!!
 

 24   OPPOSANT | 11/9/2018 3:14:22 AM
Ces rencontres mettent mal a l'aise le dictateur sanguinaire du Togo.Doucement mais surement les cordes de la dictature se detachment.Bientot les farfelus du regime vont se trouver devant le fait accompli.Desormais pas de statu quo au Togo.
 

 23   Abladjo | 11/9/2018 12:12:00 AM
  Réponse à 22-Chasseur
 

Tu lis bien mon frère.
Vous êtes les analystes creux. Voilà le voyage en terre guineene. L UFC à perdu la CENI suite à un vote had oc de l assemblée

Hihi tu vois que tout ce que tu viens de dire a pris l eau ?
 

 22   Chasseur | 11/8/2018 7:14:44 PM
  Réponse à 11-Chinalawson
 
Quand Gnarou le fils de Sotouboua taxe les opposants togolais ( du moins ceux de la C14) de l'opposition la plus bete en Afrique, certains gamins sur ce site lui traitent de tous les mots. Encore une fois ils (c14) viennent de s'avilisser aux yeux de la Cedeao.
Ce que le regime de Faure Gnassingbe a conceder dans cette affaire de dialogue, aucun autre regime au mondevne le permettra. Pas meme la Syrie ou la Somalie. Le regime a accepter une parite a la Ceni avec l'opposition, c'est du jamais vu. 5 membres de Unir pour 62 deputes et 5 membres de l'opposition pour 29 deputes. Maintenant pour partager ces 5 places ils font du dilatoire en excluant l'Ufc qui est dument enregistre a l'AN comme parti de l'opposition. Le Prof Alpha Konde connait le droit,le President Nana Addo connait le droit et ils ont ete par l'attitude de la c14, raison pour laquelle Nana Addo a refuse de les recevoir. Le Prof Alpha Konde les a appele pour leur dire les 4 verites. Soit la c14 rejoigne la Ceni avec l'Ufc maintenant et on negocier une cession de ratrapage pour vous pour le recensement ou soit vous degager la plancher apres le 20 December, car les legistilatives ne seront pas reporter.
JP Fabre et ses sbires sont actuellement dans de mauvais draps.


 

 21   Kassanda | 11/8/2018 5:52:58 PM
  Réponse à 15-LU POURTOI
 
Les opposants de la coalition ont désormais 8 représentants

Dama Dramani, le président de l'Assemblée nationale, a annoncé jeudi le départ de l'UFC de la Commission électorale (Céni).

Les députés ont procédé quelques minutes plus tard à la nomination de Francis Pédro Amuzu (coalition de l'opposition, C14) pour occuper le siège vacant. 

Les opposants disposent désormais de 8 sièges à la Commission.

L'UFC, parti historique de l'opposition togolaise, est considéré par les membres de la C14 comme un soutien du pouvoir car siégeant au gouvernement depuis 8 ans.

Le parti fondé par Gilchrist Olympio, fils du premier président du Togo, avait indiqué récemment qu'il était disposé à se retirer de la Céni si cela pouvait contribuer au règlement de la crise politique.


Source républiquebananiereof Togo.fr
 

 20   sove kipeu | 11/8/2018 4:54:15 PM
une malédiction suit les évincés de l' UFC et si vous les suivez vous êtes foutus !
 

 19   AN'NAVAN | 11/8/2018 4:46:09 PM
  Réponse à 18-amoitogo
 
c' est la C14 qui a fait appel á la Communauté Internationale !
La Communauté Interntionale a fait ce qu' elle peut ! Ils ont pour la première fois de leur vie voyagé en Jet Privé de Luxe et se sont gavés de Champagne fin.
C' est la C14 qui a fait appel á la Communauté Internationale !
 

 18   amoitogo | 11/8/2018 4:35:24 PM
  Réponse à 12-Le Professeur.
 
il vaut mieux change ton pseudo en élevé de ci 1
pour comprendre que ce n'est pas la C14 qui mandate
alpha condé en facilitateur.

si tu veux blâmer , va le faire a ceux que vous
appelez chef d Etats de la CEDEAO. cest eux qui
ont ete complice en mettat conde dans cette posture.


 

 17   Toi aussi | 11/8/2018 3:36:01 PM
  Réponse à 16-KEL KLIK
 
Je suis avec vous !!!... Pourquoi ils nous sabotent tous ? Ils ne sont pas encore réveillés de la réalité au Togo d'aujourd'hui. Dommage, très dommage pour eux et le people Togolais.
 

 16   KEL KLIK | 11/8/2018 3:22:24 PM
Dixit
"Que retenir concrètement de la rencontre de Conakry ?"
________
personnellement je retiens que la C14 est constituée d' ignorants et de menteurs, de fieffés menteurs qui vendent des illusions aux populations togolaises
 

 15   LU POURTOI | 11/8/2018 3:19:52 PM
  Réponse à 14-Combat
 
La vraie raison de ce report est le fait qu'ils n'ont rien obtenu en Guinnée !!!
Que dire à leurs militants tribalistes lors de cette marche ????
Ils risquent d'etre lynchés par leurs sympathisants !
 

 14   Combat | 11/8/2018 3:18:39 PM
Togolais freres et soeurs, la dialogue ne va pas chasser le dictature de Faure, seul un soulemenet populaire qui peut chasser ce regime archaique de 1999.
 

 13   Tou TÈCLAIR | 11/8/2018 3:13:29 PM
  Réponse à 12-Le Professeur.
 

"Si ce n'est la corruption silencieuse, c'est quoi alors?"
_______
c'est une simple balade en Jet Privé sur le dos des contribuables, il y avait du Chanpagne à gogo !
 

 12   Le Professeur. | 11/8/2018 1:20:32 PM
"Avoir le courage d'aller dialoguer les problèmes de démocratie chez Monsieur Alpha Condé révèle d'un test d'idiotie...

On dirait cette soi-disant opposition Togolaise n'a aucune info de ce qui se passe en Guinée et on me dit qu'il y a des intellectuels et des juristes parmi ces gens.là?

Si ce n'est la corruption silencieuse, c'est quoi alors?

Je ne sais pas si je dois m'en moquer ou m'en rire...

Ils ne font jamais rien qui aboutit. Après c'est pour accuser les autres en face...

L'honorable Monsieur Habia, où est-il avec sa grève de la faim?

Ce n'est pas en pleurant ou en jouant le malheureux qu'on prenne le pouvoir...

Apprenez des autres oppositions sur le continent, merci...". Voilà.
 

 11   Chinalawson | 11/8/2018 1:07:14 PM
Togo: l'entourage présidentiel réagit et dénonce une diversion de l'opposition 

Qui est finalement sorti « gagnant » de la 3e réunion du comité de suivi tenu lundi dernier à Conakry ? Alors qu'au niveau de l'opposition on salue une « victoire du peuple » qui se traduira par une reprise du processus électoral et un report des élections, le pouvoir de Lomé dénonce des contre-vérités et une « diversion de la Coalition pour redonner espoir à ses troupes ». Pour l'entourage de Faure Gnassingbé, Alpha Condé n'a jamais été en colère contre le pouvoir togolais. Là-bas, on assure qu'il n'y aura aucune reprise du processus électoral pour faire plaisir à la Coalition des 14 partis politiques.

« Le président guinéen n'est nullement contre le pouvoir de Lomé. Il y a une excellente détente entre le président Faure Gnassingbé et son homologue Alpha Condé », affirme un des collaborateurs de Faure Gnassingbé.

Très influente dans le Palais de Lomé 2, notre source accuse l'opposition de vouloir faire diversion en annonçant « une victoire du peuple » à l'issue des discussions de Conakry. Pour elle, il n'a été décidé ni reprise du processus électoral, ni report des élections.

« La reprise du processus électoral serait contraire aux décisions de la CEDEAO qui a fixé la date du 20 décembre ; Ce qui suppose des actes préalables à prendre... Il est facile pour l'opposition de jouer au dilatoire et vouloir repousser les dates. On ne s'en sortira jamais puisqu'elle fait toujours preuve de la mauvaise foi », affirme notre interlocuteur, l'un des plus écoutés de Faure Gnassingbé.

Ainsi, le pouvoir togolais soutient-il que « la feuille de route a toujours été respectée et nonobstant les blocages à dessein de l'opposition ». Cette position aurait été réaffirmée au président guinéen, avec des preuves à l'appui.



La même source nous indique que la délégation du gouvernement togolais, composée des Ministres Gilbert Bawara, Payadowa Boukpessi et Damehame Yark, a expliqué au facilitateur guinéen que les autorités togolaises ont pris leurs responsabilités pour faire sortir le pays de la crise en tenant les élections législatives à date prévue.

« A un moment donné, tout gouvernement prend ses responsabilités. C'est ce que le gouvernement togolais fait. La facilitation le sait, c'est pour cela qu'elle n'a cherché à rien imposer en dehors de ce qui a été retenu par la CEDEAO », confie-t-elle.

L'entourage de Faure Gnassingbé dément une prochaine arrivée des facilitateurs à Lomé. La question n'a pas été du tout évoquée, nous dit-on.

A Conakry, la délégation gouvernement a refusé de céder une place sur son quota à l'UFC pour favoriser une recomposition rapide de la CENI. Pour le pouvoir, la majorité est déjà très désavantagée en acceptant d'avoir 5 représentants pour 62 députés contre 5 pour 29 députés. Egalement au sujet du recensement, les ministres togolais auraient soutenu qu'il n'est pas question de prendre en otage le processus électoral dans le non-respect des institutions de la République.

On comprend alors que les travaux de Conakry n'ont pas permis d'avancer sur la question togolaise. Le pouvoir et la coalition de l'opposition restent campés sur leurs positions et la énième tentative de médiation d'Alpha Condé n'a pas encore porté ses fruits.
 

 10   GNAROU | 11/8/2018 12:49:56 PM
  Réponse à 4-Abladjo
 
Comme je le disais depuis leur voyage d'affaires en JET Privé, l'echec est bien palpable !!!

Telle qu'on connait la C14 , une quelconque avancée sur un seul point leur aurait permis de rentrer en fanfares et trompettes !!

Le droit a eté dit une fois de plus en Guinnée !!

Une opposition de MERDE composée de NULLARDS révanchards !

GNAROU le fils de SOTOUBOUA !
 

 9   Avouantheboss | 11/8/2018 12:42:31 PM

"Nous ne sommes pas partis à Conakry pour prendre des décisions " dixit Antoine Folly.

On prend un jet de luxe, on se laisse sangler littéralement par une miss blond, on va boire du champagne pendant 4 jours... Et on nous dit que, c est juste pour aller discuter avec un Alpha. Triste.

Antoine, le bilan carbone de votre virée de complaisance est désastreux pour l'écologie, dévastateur pour le peuple Togolais.

Soit, tu nous fais une blague là, pour balancer du lourd après, ou, tu es un con et un vraie sot. Au cas ou c'est la deuxième assertion qui est vraie, je découvre avec ton idiotie, ce que je peux appeler "l'ironie du sot", après "l'ironie du sort".
 

 8   Minimus de Bè | 11/8/2018 11:53:39 AM
" C'est fabre qui fait qu'il n y a pas d'eau potable dans ton village? "
______
pour fin 2016 l' état togolais avait prévu l' eau courante dans notre village. En Février nous apprenons que le Groupe Parlemantaire ANC avait secrétement introduit une proposition de loi qui risque de tout remettre en question.
Le groupe réclamait 200% d' augmentation d' émoluments. C'est avec beaucoup de peine que l' UFC a pu ramener le tout á 85%
Avec le financement de cette augmentation le projet d' eau courante mon village est mis en attente !
Tu comprends maintenant!
Ne m' insulte pas sinon je vais encore sortir d'autres vérités car jusque-là trop de mensonges ont été racontés aux populations de Bè surtout
 

 7   DROLS DOPOZANS | 11/8/2018 11:46:27 AM
  Réponse à 4-Abladjo
 
C'est absurde !
La C14 croyait-elle vraiment pouvoir fouler des pieds nos lois nationales, imposer sa volonté à la CEDEAO en prétendant représenter le peuple d' un pays où il y a des élus du peuple (députés)?
Et pourtant il y a plusieurs juristes dans la C14 !

C'est trois fois absurde !


 

 6   L' AMI de JO | 11/8/2018 11:38:59 AM
mom lami JO,
je sais que l' heure est grave, tu as passé une nuit blanche.
Je t' ai envoyé un mouchoir en soie pour essuyer tes larmes ! Tu l' auras par le courrier de demain.
Rappel toi que tous les espoirs ne sont pas perdus...
Fais attention á ta santé ! Surtout bois beaucoup d'eau pour compenser les larmes !
Moi je n' ai pas de problème car c' est la délégation qui n' a pas bien négocé á Konakry, je ne sais pas pourquoi tu ne faisais pas partie de la délégation !
Il vaut mieux tout prendre avec humour
 

 5   Amadan | 11/8/2018 11:34:35 AM
  Réponse à 4-Abladjo
 
Abladjo,
cesse d' insulter nos adversaires politiques. Nous avons perdu, c' est tout ! Nous pouvons encore nous présenter en rangs dispersés aux législatives sinon ce sera le chaos.
Il faut faire vite pour ne pas réveiller l' attention des populations sur les petits mensonges de nos héros de Konakry...
Au fait l' UFC sera viré oui ou non de la CENI ? J# ai appris que les deux facilitateurs viennent pour cela !
Le train reviendra-t-il á la gare ?
 

 4   Abladjo | 11/8/2018 11:27:07 AM
  Réponse à 3-Fabre le voyou
 


C'est Fabre qui te pille? C'est fabre qui fait qu'il n y a pas d'eau potable dans ton village?

Des esclaves pareils.
 

 3   Fabre le voyou | 11/8/2018 11:19:20 AM
Être un opposant au Togo signifie qu'on est un véritable idiot.
 

 2   TOGOLAIS | 11/8/2018 11:15:39 AM
Et Alpha Condé n'a t il pas lâché Faure??? Il semble qu'il a promis venir monter les bretelles à notre champion, donc ce n'est plus vrai????

Que sont devenus les 4 intransigences de la c14 devant Alpha CONDE???

Je disais ici il y a quelques jours que nos amis opposants devraient au moins cesser de se tromper en fiasant face à la réalité. Croire que quelqu'un viendra remettre en cause les institutions du TOGO c'est un leurre...
 

 1   marclove | 11/8/2018 10:43:18 AM
HAHAHAHAHAHAHAHAH c'est tout ce que vous nous aviez apporté? hahahahaha
 


Articles les plus commentés
1. Brigitte Adjamagbo Johnson : « Nous maintenons l’appel au boycott du recensement »  

2. Gilbert Bawara à Tikpi Atchadam  

3. Gerry Taama:« Aujourd’hui, la classe politique a besoin d’un renouvellement »  

4. Élections législatives du 20 décembre : Gilbert Bawara se « fiche royalement » que la Coalition se présente ou non  

5. Après son appel au recensement : Vers une exclusion du MCD de la coalition des 14 partis de l’opposition  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .