Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:28:50 PM Vendredi, 16 Novembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Le confrère Sas Gaou, le grand gagnant



  [11/9/2018 8:33:24 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :3625 fois | 14 Commentaires
 

Togo  - Il est l’animateur principal de l’émission « Club de la Presse » sur la radio Kanal Fm. Une émission qu’il maîtrise et anime si bien. Sas Gaou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, recevait dans son émission la semaine dernière Isaac Tchiakpé, le Conseiller de Gilchrist Olympio. L’entretien tournait autour du refus de l’UFC de quitter la Commission électorale nationale indépendante (CENI).



Isaac Tchiakpé était très sûr de lui qu’il avait fini par faire une promesse au confrère. « Si la CEDEAO demande à l’UFC de quitter la CENI… Sas, je vais t'acheter un billet pour faire le tour du monde, je vais retirer de la politique et je vais rejoindre un monastère », a-t-il promis à notre confrère.

Visiblement, les gens vont envier le confrère, puisqu’il vient de gagner un billet pour faire le tour du monde, si tant est que le Conseiller de Gilchrist Olympio est sincère dans ses promesses. A la place de Sas Gaou, nombreux sont ces Togolais qui pensent qu’ils vont rapidement demander un congé pour profiter de ce voyage.

Selon les informations, Isaac Tchiakpé veut honorer ses promesses. « A l’égard de mon ami Sas, une promesse est une dette nous aurons le temps de faire le tour du monde ensemble », a-t-il dit.

On attend de voir.



.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 14   Abladjo | 11/9/2018 7:31:31 PM
  Réponse à 1-Opposition bête...
 


Un corps électoral qui n'existe pas. Y que dans la secte rpt_nuir qu'on fait ce genre d'incantation.

Pour qu'un corps électoral existe, il faut que le fichier électoral soit finaliser et c'est pas encore le cas. L'audit du fichier frauduleux prendra des mois et en plus le vrai recensement n a pas encore commencé...

Hihihi Mon Abladjo t'achete un billet pour faire le tour des champs de bananes si les elecxtions ont lieu le 20 dec.
 

 13   tedlesaint1 | 11/9/2018 6:50:40 PM
En politique il faut être très prudent dans ses déclarations et le conseiller du président national de l'union des forces de changement (UFC)l'a appris à ses dépens. Issac Tchakpé devait savoir qu' en politique la réalité du moment peut rapidement changer. Il pensait que la Cedeao ne trouvera pas à redire en ce qui concerne le siège que le membre de l'UFC occupait jusqu'à lors à la CENI, Malheureusement les choses ne se sont pas passés comme il le pensait, certains chefs de l'Etat de la sous-région sont intervenus auprès du président national de l'UFC, Gilchrist Olympio pour que le parti cède son siège au membre de l'alliance national pour le changement (ANC) afin d'avoir enfin une Ceni paritaire. Quoi qu'il en soit bien qu'on a déjà perdu beaucoup de temps concernant cette affaire, le mérite revient à l'UFC qui a finalement compris que l'intérêt du pays était au-dessus de leur intérêt partisan.
 

 12   El Niño | 11/9/2018 3:54:49 PM
Sas Gaou = Journaliste alimentaire. Circulez, Rien à signaler...
 

 11   DECHEANCE | 11/9/2018 1:47:43 PM
  Réponse à 8-JKJ
 
Je vois que tu n'est pas intelligent. Si les nones devraient être intéressées, je ne parlerais pas de "sécurité de nones" dans la mesure qu'en l'espèce, il y aurait consentement. Mes inquiétudes sont plutôt ailleurs. Tout en espérant qu'il te reste quelques bribes de matières grises pour me comprendre.

Bonne fin de semaine!
 

 10   le gabonais | 11/9/2018 12:27:21 PM
Bravo Sas. Je t'envie pour ce tour du monde.
 

 9   ATOI | 11/9/2018 11:59:49 AM
  Réponse à 7-Avouantheboss
 
DE QUOI JE ME MELE. L'UFC A QUITTE LA CENI DE LUI MEME. OU EST LA PREUVE?
ISAAC A PERDU. POINT BARRE.
 

 8   JKJ | 11/9/2018 10:58:30 AM
  Réponse à 5-DECHEANCE
 
" il en va de la sécurité des nones"
_______
qu' est-ce qui te rend si sûr que les nones ne sont pas intéressées? Ta naiveté?
 

 7   Avouantheboss | 11/9/2018 10:16:55 AM

"Je vais me retirer de la politique et je vais rejoindre un monastère si la CEDEAO demande à l'UFC de quitter la CENI", fut le pari qu'a pris mon frère et ami Isaac Tchiakpé.

En effet, on constate que l'UFC a quitté la CENI. Mais la question demeure. Est-ce la CEDEAO qui a demandé à l'UFC de quitter la CENI??? Si l'UFC quitte la CENI d'elle même, mon frère Isaac Tchiakpé n'a pas perdu son pari.

De plus, même si la CEDEAO a demandé gentiment à l'UFC de quitter la CENI, pour apaiser la tension politique actuelle, mon frère Isaac Tchiakpé n'a toujours pas perdu son pari.

Isaac Tchiakpé aurait perdu son pari si, la CEDEAO intime l'ordre à l'UFC de quitter la CENI. Or, cela ne pouvait être vrai juridiquement.

Pour finir, au lieu de vous réjouir bêtement du retrait de l'UFC, vous ferez mieux de chercher le piège que ce retrait vous tend!!! Bande de gros cons!
 

 6   Underground | 11/9/2018 9:43:54 AM
Chers compatriotes, en marge des revendications de la C14, cette derniere demande aux facilitateurs ce qui suit:
Son Excellence Me Le President, regardez nous, nous sommes vieux et vieille, ces cartouches que nous tirons sont les dernieres. Nous avions penser avoir le pouvoir afín d'assurer une retaite dorée mais hélas. Le " petit" est plus FAURE que nous. Pardon, si vous pouvez nous negocier une subsistance de 300000fca a la fin de chaque mois cela nous fera l'affaire. Vous n'entendrez plus parler de 14 moutons. Pardon, regardez notre pere AGBOYIBOR,...faites qque chose Me Le President.
 

 5   DECHEANCE | 11/9/2018 9:36:07 AM
Le tour du monde on s'en fout. Ce qui importe c'est qu'il rentre au monastère. Mais va falloir qu'on l'ôte ses couilles, il en va de la sécurité des nones.
 

 4   1234 | 11/9/2018 9:33:39 AM
  Réponse à 1-Opposition bête...
 
Détrompez vous les gars. Je vous dis que cette fois-ci cela ne passera plus. Je vous le dis. Je vous promet aussi un billet si les élections se tiennent le 20 Décembre. De vrai CANAILLES.
 

 3   Vraimennnnnnt! | 11/9/2018 9:30:28 AM
On a compris tooooo mon frere" Stratege". Pourquoi ces cons 14 luttent ils pour aller a la CNI meme?
A quoi cela sert il d'etre dans une CNI pour superviser un processus electoral que vous ne participez pas?
Des bêtes, on leur a laissé la place de l'UFC et ils crient victoire. Eeeeeh Dieu , quelle opposition?

 

 2   STRATEGIE | 11/9/2018 8:59:32 AM
J'ai l'impression qu'un piège à cons se referme sur la C14. En politique, il faut être stratège et prendre des mesures conservatoires... les éclairés comprendront mes propos.
 

 1   Opposition bête... | 11/9/2018 8:49:51 AM
Le corps électoral convoqué le 20 décembre
08/11/2018
Le corps électoral convoqué le 20 décembre Tout est désormais en place pour le prochain scrutin
Les élections législatives se dérouleront le 20 décembre prochain. Le gouvernement a convoqué le corps électoral à l'issue du conseil des ministres qui a eu lieu jeudi.

La campagne aura lieu du 4 au 18 décembre.

La date du 20 décembre n'est pas à proprement parler une surprise. Elle avait été proposée par la Cedeao fin juillet, puis annoncée dans la foulée par la Commission électorale (Céni).

Le scrutin aurait du avoir lieu en juillet, mais il a été repoussé en raison de la crise politique. De fait, les députés sont restés en fonction.
 


Articles les plus commentés
1. Brigitte Adjamagbo Johnson : « Nous maintenons l’appel au boycott du recensement »  

2. Gilbert Bawara à Tikpi Atchadam  

3. Gerry Taama:« Aujourd’hui, la classe politique a besoin d’un renouvellement »  

4. Élections législatives du 20 décembre : Gilbert Bawara se « fiche royalement » que la Coalition se présente ou non  

5. Après son appel au recensement : Vers une exclusion du MCD de la coalition des 14 partis de l’opposition  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .