Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:51:54 AM Jeudi, 24 Janvier 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse de vendredi 23 novembre 2018



  [11/23/2018 12:56:50 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :1475 fois | Commenter
 

Togo  - Le quotidien LIBERTE, les hebdomadaires NOUVEL ECHO et LE CANARD INDEPENDANT sont à parcourir ce vendredi. Ce matin encore les différentes parutions sont revenues sur la question des réformes constitutionnelles, le refus notamment du gouvernement à faire adopter le texte d’Alioune Badara Fall, expert constitutionnaliste commis par la CEDEAO.



Parlant des réformes constitutionnelles le quotidien LIBERTE écrit : « Réformes constitutionnelles : Tous les regards tournés vers Faure Gnassingbé et le RPT/UNIR ».

La mauvaise foi du pouvoir, souligne le confrère, ne s’est que trop bien illustrée dans ce processus de mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles.

« Le pouvoir est à la croisée des chemins et les regards des Togolais acquis à la cause de l’alternance, y compris même des militants du RPT/UNIR, sont tournés vers Faure Gnassingbé et son parti », affiche LIBERTE dans ses colonnes.

Autre sujet abordé par le journal, le désaccord né mercredi entre les députés de la majorité et ceux de l’opposition parlementaire s’agissant du coup de force du régime pour faire passer son projet de loi.

« Coup de force du régime à l’Assemblée nationale : Les députés de l’opposition demandent au peuple de prendre ses responsabilités », écrit ce matin LIBERTE.

« Pour situer le peuple, les députés de l’opposition ont fait un narratif des évènements et rappelé les raisons de leur retrait de la salle où siégeait la commission des lois », poursuit le journal. Cette situation créée par la dictature cinquantenaire des Gnassingbé, souligne LIBERTE, vient assombrir l’horizon quant à une sortie pacifique de crise. Et de conclure : « La situation interpelle la CEDEAO qui doit aussi prendre ses responsabilités ».

Tout comme LIBERTE l’hebdomadaire NOUVEL ECHO aborde la question des réformes et le théâtre mercredi dernier à l’Assemblée nationale dû au refus du pouvoir à faire adopter le texte de l’expert constitutionnaliste commis par la CEDEAO.

« Démocratie et lutte pour l’alternance : Réformes impossible sous le régime RPT/UNIR », titre l’hebdomadaire à sa Une.

« La principale racine du mal togolais reste et demeure le caractère hostile du pouvoir en place à une alternance politique depuis près d’un demi-siècle, nul ne peut le contester », écrit NOUVEL ECHO.

En lieu et place du texte de loi élaboré et présenté par l’expert de la CEDEAO, précise le confrère, le gouvernement togolais et le parti au pouvoir tiennent à faire passer de force leurs textes.

Selon le journal le régime de Lomé s’est fait pris dans le guêpier de l’instance communautaire. « Le pouvoir de Lomé enfin pris dans la nasse de la médiation : Quelle échappatoire pour Faure Gnassingbé », écrit NOUVEL ECHO à sa Une.

Le parti au pouvoir, souligne le journal, s’est véritablement fait avoir par la médiation à travers un traquenard que lui a tendu la CEDEAO. « Quant aux élections prévues le 20 décembre, plus rien n’est sûr qu’elles puissent encore avoir lieu en 2018, vu le nouveau blocage qui ne dit pas son nom », conclut NOUVEL ECHO.

« UNIR et la peur maladive de l’alternance : Encore Christophe Tchao dans ses égarements sur la non-rétroactivité de la loi » ; « Crise togolaise et modification de l’article 59 : La Communauté internationale cherche un successeur à Faure Gnassingbé », sont d’autres sujets à lire dans les colonnes du confrère.

Le dernier journal parvenu ce matin à la Rédaction d’iciLome.com est LE CANARD INDEPENDANT, un autre hebdomadaire. Comme le quotidien LIBERTE et de l’hebdomadaire NOUVEL ECHO, le confrère n’a pas passé sous silence la scène mercredi dernier à l’Assemblée nationale.

« Bataille à l’Assemblée nationale : L’opposition fustige un coup de force en préparation », écrit LE CANARD INDEPENDANT.

Aussi le confrère a-t-il abordé l’audience accordé mercredi dernier par Faure Gnassingbé à Tony Blair, ancien Premier ministre britannique.

« Combien coûtent les services de Tony Blair aux contribuables togolais ? », se demande l'auteur de l’article à lire dans les colonnes du journal.

Edem A.




.


Articles les plus commentés
1. Et le président de l’Assemblée nationale est…  

2. Brigitte Adjamagbo-Johnson: 'Peuple togolais, la victoire est à nous'  

3. Jean-Pierre Fabre : « La mobilisation doit reprendre de plus belle »  

4. Jean-Pierre Fabre appelle le peuple togolais à se lever ce samedi  

5. Fulbert Attisso : « La Coalition des 14 doit adopter la stratégie de la pyramide inversée »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .