Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:47:21 AM Jeudi, 24 Janvier 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Revue de presse du lundi 24 décembre 2018



  [12/24/2018 12:30:15 PM]  | Kiosque |iciLome | Lu :1491 fois | 1 Commentaires
 

Togo  - A la Une des journaux cette veille de Noël, les législatives du 20 décembre dernier tenues dans un climat sociopolitique tendu.




« Législatives/Le vrai peuple de Faure enfin connu. La honte », titre Le Correcteur.

« Dans l’histoire politique du Togo, ce scrutin se révèle le plus drôle du point de vue de son organisation. De la commission Electorale Nationale Indépendant non constituée au corps électoral anecdotique en passant par l’impressionnant boycott de la population, il n’y a rien si ce n’est de la farce électorale lorsqu’on y ajoute la comédie des observateurs électoraux », souligne Le Correcteur.

« (…) Les principaux leaders de la C14 déçus, précise le bihebdomadaire, trouvent importante la remobilisation. (…) La C14 ayant refusé d’accompagner le simulacre d’élection, le vrai peuple de Faure Gnassingbé a été révélé au grand jour. En vérité, c’est une honte nationale qu’un régime vieux de 52 ans soit dénudé à ce point. De quelle légitimité se prévaut ce pouvoir pour continuer par prendre en otage le peuple togolais ? », se demande le confrère ».

Très remonté contre l’attitude de la mission d’observation de la CEDEAO qui semble cautionner cette « farce électorale », le quotidien Liberté écrit à sa Une : « Législatives du 20 décembre, alternance au Togo…CEDEAO, le malheur du peuple togolais. Les décisions du sommet du 22 décembre sur le Togo »

« Elections législatives conformes à la feuille de route de la CEDEAO et aux normes et standards démocratiques. C’est la déclaration osée faites vendredi 21 décembre par l’ancien Chef d’Etat du Niger et chef de mission d’observation électorale de la CEDEAO, le Général Salou Djibo, au cours d’une conférence de presse. (…) Les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, réunis ce 22 décembre à Abuja au Nigéria, au cours de leur 54è conférence, n’ont fait que confirmer », écrit Liberté.

Et au journal de conclure : « Cette instance se révèle comme un véritable frein à l’alternance au Togo, après le mauvais coup contre le peuple en 2005 et aujourd’hui avec l’adoubement des législatives bancale du 20 décembre aux conséquences dramatiques pour la démocratie sur la terre de nos aïeux ».

Cette position du bihebdomadaire Le Correcteur ou encore celle du quotidien Liberté n’est guère du goût de l’hebdomadaire Le Combat du peuple. « Transparence des législatives 2018/Tous les observateurs sont formels : « Les élections se sont déroulées dans des conditions satisfaisantes » », écrit le journal.

« Certes, après le déroulement du scrutin, il y a eu quelques velléités de protestations en particulier de la part de certains responsables de la Coalition de l’opposition qui, comme toujours, parlent de fraudes et d’autres manœuvres pour appeler à l’annulation du vote », souligne le confrère.

Et il ajoute : « Cependant, de l’avis général, les législatives du 20 décembre 2018 se sont déroulées dans des conditions globalement satisfaisantes selon tous les observateurs nationaux et étrangers »

Edem A.

.
Commentaires


 1   Justice | 12/25/2018 12:13:49 PM
je suis tout a fait accord avec votre analyse que Jah vous benisse le peuole vaincra coute que coute.

« Dans l'histoire politique du Togo, ce scrutin se révèle le plus drôle du point de vue de son organisation. De la commission Electorale Nationale Indépendant non constituée au corps électoral anecdotique en passant par l'impressionnant boycott de la population, il n'y a rien si ce n'est de la farce électorale lorsqu'on y ajoute la comédie des observateurs électoraux », souligne Le Correcteur.

« (...) Les principaux leaders de la C14 déçus, précise le bihebdomadaire, trouvent importante la remobilisation. (...) La C14 ayant refusé d'accompagner le simulacre d'élection, le vrai peuple de Faure Gnassingbé a été révélé au grand jour. En vérité, c'est une honte nationale qu'un régime vieux de 52 ans soit dénudé à ce point. De quelle légitimité se prévaut ce pouvoir pour continuer par prendre en otage le peuple togolais ?
Bravo a vous
 


Articles les plus commentés
1. Et le président de l’Assemblée nationale est…  

2. Brigitte Adjamagbo-Johnson: 'Peuple togolais, la victoire est à nous'  

3. Jean-Pierre Fabre : « La mobilisation doit reprendre de plus belle »  

4. Jean-Pierre Fabre appelle le peuple togolais à se lever ce samedi  

5. Fulbert Attisso : « La Coalition des 14 doit adopter la stratégie de la pyramide inversée »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .