Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 11:51:35 AM Jeudi, 24 Janvier 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Me Mouhamed Tchassona-Traoré à la C14 : « Il n’y a pas eu de mariage pourquoi y aurait-il de divorce constaté ? On est dans une situation qui s’apparente à du concubinage politique »



  [1/11/2019 7:51:51 AM]  | Kiosque | AfreePress | Lu :3235 fois | 18 Commentaires
 

Togo  - Me Mouhamed Tchassona-Traoré, le président national du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) n'est pas homme à faire machine arrière. Dans une interview accordée à l'Agence de presse AfreePress, le natif de Sokodé a tenu à mettre les points sur les i et à faire savoir qu'en l'état actuel des choses, sa formation politique n'est plus membre de la coalition des 14 partis de l'opposition togolaise.




« Ce n’est pas moi qui ai pris sur moi de ne plus faire partie de la C14. C’est plutôt les membres des 13 partis qui ont pris sur eux de me fermer les portes et nous assumons toutes nos positions. Pourquoi vais-je envoyer une lettre de démission quand en aucun moment nous n’avons envoyé une lettre d’adhésion ? Il n’y a pas eu de mariage pourquoi aura-t-il de divorce constaté ? On est dans une situation qui s’apparente à du concubinage politique et malheureusement quand on est en concubinage, la séparation ne se constate pas », a-t-il opposé au président de l'Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), Aimé Gogué Tchabouré qui estimait que le MCD était toujours considéré comme un parti membre de la coalition étant entendu qu'il n'avait pas envoyé au regroupement, une lettre de démission.

Voici l'intégralité de l'entretien.

AfreePress : Bonjour Me Mouhamed Tchassona-Traoré. L’année 2018 a pris fin et nous avons débuté une nouvelle année. Quels sont vos mots et souhaits à l'endroit des Togolais ?

Me Mouhamed Tchassona-Traoré : Merci de me donner l’opportunité de réagir en ce début d’année pour dire mes vœux les meilleurs pour d’abord les journalistes qui font l’actualité et à l’ensemble du peuple togolais qui tout au long de l’année, à souffert pour des revendications légitimes pour le meilleur de notre pays.

Et mes vœux vont à mes compatriotes qui sont aujourd’hui obligés de quitter le pays et d’ aller vivre à l’étranger. Ceux qui sont dans les hôpitaux et ceux qui sont dans les centres de détention. Toutes mes pensées vont vers l’ensemble de ces compatriotes. Je fais le vœu que rapidement cette crise qui a trop duré, puisse trouver un dénouement pour que tous les Togolais puissent devenir des citoyens œuvrant pour la construction de leur pays.

Sur le plan politique, le Togo a connu beaucoup de difficultés. Qu’est ce que vous pouvez souhaiter pour la nouvelle année, une année charnière qui ouvre sur une année électorale en 2020 ?

Nous souhaiterions que l’année 2019 puisse être consacrée à la résolution définitive de cette crise qui nous a divisés, qui nous a opposés, qui a plombé notre économie et qui a creusé davantage le fossé social.

Il y a une nouvelle Assemblée, nous n’allons pas épiloguer sur ce qui s’est passé. Les députés sont rentrés à l’Assemblée nationale. Tout ce que nous souhaitons est que UNIR puisse se retrouver face à sa propre responsabilité et de l’avenir de ce pays et qu’il puisse surprendre par rapport aux décisions qui seront prises et aux actions qui seront posées à tout point de vue afin que les Togolais puissent être surpris que cela vienne des rangs d’UNIR.

Vous avez parlé de concorde et de compréhension. Est-ce qu’on peut espérer que cette année 2019 voit le retour plus actif du MCD au sein de la C14 ou le divorce est totalement consommé ?

C’est vraiment pénible. J’ai regretté que mes amis aient pris mal ma démarche lorsque j’invitais les concitoyens à aller se faire recenser. Il y a eu des complications majeures avec des menaces de sanctions et le retrait de nos contacts sur les plates-formes de discussions de la coalition. Ce qui nous a de facto, mis en dehors de la coalition jusqu’à ce jour.

Mais nous, nous restons sereins. Nous sommes sûrs que c’était la bonne décision et si c’était à refaire, on le referait. Nous regardons désormais beaucoup plus vers l’avant. C’était une décision un peu difficile, nous ne voulons pas que cela arrive, mais c’est arrivé et nous l’assumons. Nous sommes un parti responsable qui veut le meilleur pour ce pays.

Est-ce qu’aujourd’hui il faut parler de C13 ou de C14 ?

De toutes les façons, vous avez écouté sur les radios que le MCD ne fait plus partie de la C14. Nous leur disons que nous n’avons pas envoyé une lettre de démission. C’était une réponse assez surprenante quand on se souvient de la façon dont la C14 est constituée. Et ce n’est pas moi qui ai pris sur moi de ne plus faire partir de la C14. C’est plutôt les membres des 13 partis qui ont pris sur eux de me fermer les portes de la C14 et nous assumons tous nos positions. Pourquoi vais-je envoyer une lettre de démission quand en aucun moment nous n’avons envoyé une lettre d’adhésion ? Il n’y a pas eu de mariage pourquoi aura-t-il de divorce ? On est dans une situation qui s’apparente à un concubinage politique et malheureusement quand on est en concubinage on ne constate pas la séparation par un acte. Nous ne recevons plus d'informations de la coalition puisqu’on nous a fermé la porte d’entrée. Peut-être dans l’avenir, on pourra se retrouver sous un autre format.

Interview réalisée par AfreePress.

Source : | AfreePress..

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 18   Djndjinkoudjin | 1/11/2019 10:08:41 PM
  Réponse à 9-TRUMP
 
Azuiman, c'est tout ce que toi tu aurais compris du post bien démonstratif du compatriote au post 6. Et puis est-ce que "micro parti" serait une insulte? je ne crois pas que parti que vous citez vous même ici, comme "santé du peuple", Togo autrement", etc. s'offusqueraient outre mesure, d'en être. Après tout, si cela représente la réalité, en rapport à la taille des autres formations?

""Me" Tchassona ne doit pas prendre l'ensemble des togolais pour des imbéciles, à l'instar des petits esprits à 5000Fcfa disséminés sur ce site par le système faisandé du RPéTé ,déguisé en unir. "
Bien dit, compatriote: en voilà un!

 

 17   caramba | 1/11/2019 8:38:30 PM
  Réponse à 1-Kaykay Fire
 
Santé du Peuple, Togo Autrement, les Démocrates, Parti des Togolais, CDPA, Sony des nano partis politiques.
Capito.
Tchassona a raison. Fulbert a enfoncé le clou. Prochaine victime?
Chuannnnnnn
 

 16   Abawe...c13🚾 | 1/11/2019 7:31:40 PM
  Réponse à 15-El Niño
 
Si le MCD est un parti bidon ......que dire du Psr, uds Togo, santé du peuple, Togo autrement, cdpa, Dsa, les démocrates .....bref l'ensemble de vos 13 autres partis .
 

 15   El Niño | 1/11/2019 7:00:05 PM
  Réponse à 14-Atalolo
 
Merci Atalolo. Ce Tchassona-Traoré est un piètre politicien incohérent. Voilà quelqu'un qui avait demandé à ses militants d'aller s'inscrire pour les élections gnassionales. Le jour du scrutin, aucun mot d'ordre pour aller voter ou non. Si Maitre Tchassona-Traoré avait au moins encourager ses électeurs à aller voter aujourd'hui il serait à la mangeoire bleue d'Unir_Rpt comme Gerry Tamaa ou Abass Kaboua. Ignorons ce Tchassona-Traoré et son parti bidon MCD.
La lutte populaire est invincible
 

 14   Atalolo | 1/11/2019 12:49:07 PM
Si le problème du Togo est celui de ce monsieur, je crois qu' on en finirait depuis longtemps.

Je suis content que le groupement politique répond tout simplement ce monsieur par le silence. Il faut l' ignorer et laisser le nager tout seul dans son plat.

Vive la lutte pour la libération de la Nation.
 

 13   BRAVO !!!!! | 1/11/2019 12:32:21 PM
On est dans une situation qui s'apparente à du concubinage politique et malheureusement quand on est en concubinage, la séparation ne se constate pas »


très intelligent, ce monsieur réfléchit trop ! C'est contraire au statut de membre de la C14-n.
Même s'il n' y a pas eu mariage, en tant que membre de la C14 il n' a pas le droit de réfléchir !
 

 12   LOJIK | 1/11/2019 12:29:31 PM
Nul ne peut l' obliger á divorcer puisqu' il n' est pas marié avec la Coalition !
 

 11   JACHÈRE Setr&egrav | 1/11/2019 12:26:09 PM
  Réponse à 8-Rosalie A Abbey
 
J'etais a la place de la Coalition que je ne vous aurais pas accepte, de nouveau, en 2017.


tu es une femme trés sensible au coeur d' or. Avec un tel type de femme il faut avoir un peu de patience, la laisser gueuler jusqu`au dégonflement et elle pardonne rapidement ......
 

 10   GRANDE GUEULE | 1/11/2019 12:21:57 PM
Pas de mariage, Pas de divorce ! C' est un bon avocat !
Avant le naufrage il a su quitter la barque ! Hélas Attisso et Kissi n' ont pas eu le même courage !
 

 9   TRUMP | 1/11/2019 12:09:53 PM
  Réponse à 6-Koromsa
 
Vous qualifiez le parti de Me Tchassona de micro parti? Hihihi! Une vraie secte satanique cette coalition! Quand on est d'accord et qu'on suit bêtement Fabres et Adjamagbo, on parle en votre nom et on vous dit que vous êtes le peuple.
Dès qu'on refuse l'idiotie et qu' redevienne intelligent et sage, on vous insulte et vous dénigre proprement, puis du coup votre parti devient un micro parti limité à votre famille.
Et les autres partis de la coalition des cons comme CDPA, UDS, le parti de Nathaniel Olympio, de Habia, de Fuilbert Atisso etc, eux ils sont quoi? des particules atomiques! HAHAHA!




 

 8   Rosalie A Abbey | 1/11/2019 11:31:18 AM
Oh, allez-vous cacher? Personne n'a besoin de vos explications. Vous etes un recidiviste de la defection. J'etais a la place de la Coalition que je ne vous aurais pas accepte, de nouveau, en 2017.
 

 7   Bari | 1/11/2019 11:25:27 AM
Un traitre reste toujours un traitre.Le parti de Tchassona se limite a sa famille biologique.
 

 6   Koromsa | 1/11/2019 10:51:48 AM

- "Me" Tchassona ne doit pas prendre l'ensemble des togolais pour des imbéciles, à l'instar des petits esprits à 5000Fcfa disséminés sur ce site par le système faisandé du RPéTé ,déguisé en unir. C'est là où on peut rejoindre le premier (post) intervenant en rappelant quelque chose de niveau même pas capa en droit:
Lorsqu'on appartient à un groupe un collectif, la discipline de groupe est primordiale. Le débat en interne est réglé une fois que la position majoritaire ou consensuel est adoptée, même si on est en minorité avec son point de vue. On ne ramène jamais en public ou AG son point de vue divergent non retenu en interne par le groupe ou par la commission (cas d'une AG). ça c'est le B.a-ba de toute dynamique de groupe, et par extrapolation, de ce qu'on nomme "la procédure parlementaire".
Toutefois, il peut arriver qu'on se prenne pour une lumière ou LA LUMIÈRE, et convaincu (ou imbu?) de sa personnalité on veuille à tout prix apporter un ton de dissonance: dans ce cas, on assume publiquement cette divergence, et on annonce dans un premier temps qu'on ne chemine plus avec le reste du groupe, et on peut continuer à l'ouvrir, débarrassé ainsi de cette règle (pas forcément écrite), de discipline de groupe.
- Dans le cas d'espèce , notre "juriste" a tout faux sur la ligne, lorsqu'on considère la sensibilité du sujet pour la C14 et l'ensemble des togolais en lutte pour la démocratie, lorsqu'on considère le timing de son intervention, lorsqu'on considère les moyens de propagande utilisé pour secréter son "venin"... cela s'assimile clairement à un coup de poignard dans le dos de ses compagnons.

Aucun intellectuel après un tel acte ne peut avoir la posture de Tchassona aujourd'hui pour se mettre dans une position de victime. Il faut aller au bout de son acte , l'assumer courageusement en annotant son départ!
C'est tout à fait ubuesque de voir qu'on fait semblant de ne pas comprendre qu'il y ait de la méfiance, de la prise de distance, voire, une mise à l'écart après ce coup de poignard.

- Pire , on ne peut manquer de faire un rapprochement, le Monsieur n'est pas à son premier coup d'essai: de l'avènement de son micro-parti à sa dernière sortie avec la C14, il semble malheureusement que sa trajectoire politique est fait d'entourloupes et de contorsion .
Me Tchassona peut nous rappeler dans quelle condition a t-il voulu participer pour la première fois à des présidentielles dans ce pays? Peut-il nous rappeler , comment il s'était éjecté d'un précédent collectif (ARC en Ciel)? etc, etc. Alors, que va être la suite? Après l'épisode des députés choisis, un portefeuille de ministre-opposant "consensuel"? L'intéressé seul doit savoir à quel jeu il joue.
"les moutons vont ensemble, mais ils n'ont pas forcément le même prix"!
 

 5   TRUMP | 1/11/2019 9:48:52 AM
  Réponse à 1-Kaykay Fire
 
Abladjo un faux, un internaute illégitime, sans diplôme, sans travail, un imbécile, usurpateur de pseudos, un voleur pick poket, un braqueur.
Abladjo veut encore des marches de la coalition des cons car il en profite pour voler étalages et boutiques des pauvre marchands, il fait aussi le business de pure water et son chiffre d'affaire se fait sur le dos des marcheurs.
Abladjo adore voir la nudité des femmes marcheuse et il en abusé à la plage sans jamais utilisé le préservatif;
Malheureusement, Abladjo a contracté le vih qu'il a distribué à ses partenaires.
Déçu de la vie et de ses échecs, il s'adonne à la zoophilie.
Pauvre Abladjo! Un vrai margouillat qui a besoin de délivrance.
 

 4   TRUMP | 1/11/2019 9:45:07 AM
  Réponse à 1-Kaykay Fire
 
Abladjo un faux, un internaute illégitime, sans diplôme, sans travail, un imbécile, usurpateur de pseudos, un voleur pick poket, un braqueur.
Abladjo veut encore des marches de la coalition des cons car il en profite pour voler étalages et boutiques des pauvre marchands, il fait aussi le business de pure water et son fait le chiffre d'affaire sur le dos des marcheurs.
Abladjo adore voir la nudité des femmes marcheuse et il en abusé à la plage sans jamais utilisé le préservatif;
Malheureusement, Abladjo a contracté le vih qu'il a distribué à ses partenaires.
Déçu de la vie et de ses échecs, il s'adonne à la zoophilie.
Pauvre Abladjo! Un vrai margouillat qui a besoin de délivrance.
 

 3   Allah | 1/11/2019 8:55:12 AM
  Réponse à 2-De Souza Alain
 
Tchasona entend que juriste a su dribbler ses amis . Il a appeler ses militants a se faire recenser. Ils ont leurs cartes et pourront voter pour les municipales de 2019 auxquelles il aura des candidats et les présidentielles de 2020 auxquelles il sera lui même candidat.

Quant aux autres loubards de la C13, leurs militants ne citerons pas aux municipales et donc eux mêmes ne seront pas candidats de mêmes que les présidentielles.

Quant aux réformes elles se feront dans les prochains mois selon les texte du gouvernement . On verra bien ce que réclameront encore les 13 moutons
 

 2   De Souza Alain | 1/11/2019 8:38:55 AM
Après l'acte unilaterale posé par le MCD la confiance est est abimée. Je ne comprends pas la vraie démarche de Tchassona.
Sur un point il appelle ses militants à aller se faire enroller en vue de pouvoir voter.Mais de l'autre côté lui et son parti ne participent au scrutin. A t-il rebroussé chemin suite à la réaction du peuple et de la coalition.Il devait assumer.

En tout cas et vu le boycott de la coalition avec le taux de participation reduit M. Tchassona aura du mal à gagner la confiance des Togolais.

Tant que la dictature perdure et que les reformes ne seront pas faites tout parti qui collabore aura du mal à se faire entendre par le peuple.
 

 1   Kaykay Fire | 1/11/2019 8:38:23 AM
Un vrai rigolo, ce bonhomme nommé machin Tchassona
Lorsqu'on fait partie d'un groupe de gré on s'aligne sur ce que le groupe décide par consensus ou par vote et on garde pour soi sa propre opinion.
Et lorsqu'on constate que sa propre opinion ou conviction est en conflit grave avec la décision du groupe, eh bien, on quitte officiellement le groupe par démission dûment notifiée et justifiée.
On ne fait pas l'éternel contestataire au sein du groupe, au risque de casser la Dynamique de Groupe!
Un prétendu "notaire" est sensé savoir ces notions élémentaires du vivre ensemble!
La C14 n'est pas certes la panacée au drame togolais, et le micro-parti du machin Tchassona non plus! Mais personne n'a forcé le bonhomme à y adhérer!
C'est si simple que ça!
 


Articles les plus commentés
1. Et le président de l’Assemblée nationale est…  

2. Brigitte Adjamagbo-Johnson: 'Peuple togolais, la victoire est à nous'  

3. Jean-Pierre Fabre : « La mobilisation doit reprendre de plus belle »  

4. Jean-Pierre Fabre appelle le peuple togolais à se lever ce samedi  

5. Fulbert Attisso : « La Coalition des 14 doit adopter la stratégie de la pyramide inversée »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .