4:25:31 AM Dimanche, 24 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Prof. Wolou expose les valeurs sur lesquelles peuvent se construire une jeunesse



  [2/9/2019 8:05:22 AM]  | Kiosque |- | Lu :1140 fois | 4 Commentaires
 

Togo  - Samedi dernier à la maison de Santé à Lomé, les responsables du mouvement Génération d’Impact pour le Renouveau ont animé une conférence débat axée sur les valeurs citoyennes.

"> Video




Intervenant sur le thème « Société et Valeurs », le Professeur Komi WOLOU, Doyen de la Faculté de Droit de l’Université de Lomé a d'abord défini les deux notions avant d’éclairer l’assistance composée essentiellement d’étudiants sur le lien qui existe entre ces concepts.

On retient que la Société est un groupe d’individus organisé pour un but précis et les valeurs constituent les idées essentielles pour l’existence et le développement des êtres humains. Les valeurs sont des fondements des sociétés en même temps que des facteurs de cohésion pour ces dernières.

A l’en croire, les deux notions forment un couple permanent. « Une société sans valeurs est une société sans repère », a-t-il déclaré. Les valeurs sont des moteurs mêmes de la société. C’est l’exemple de la solidarité et de la justice.

Mais naturellement, là où il y a un couple, il peut y avoir aussi divorce. Et dans le cadre de la conférence débat, ce divorce intervient notamment par l’instabilité des valeurs sociales à savoir l’impunité et l’injustice, raison pour laquelle il faut une indépendance du magistrat, en vue justement de préserver ses valeurs essentielles pour la cohésion de la société.

Suivez plutôt!

Source: iVisages-Togo

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs à commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 4   KI TROMPKI ? | 2/10/2019 9:54:43 AM
  Réponse à 3-Gil
 
En son verset premier le texte Biblique précise ; "....car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu "



 

 3   Gil | 2/10/2019 7:20:45 AM
  Réponse à 2-Komprène Kipoura
 
hahaha! N'avez-vous jamais. de votre existence, vu une autorité illégitime, un pouvoir usurpé?
Le jour où le voile du mensonges tombera, le jour où la jeunesse togolaise quittera la caverne dans laquelle elle est enfermée, attendez-vous à une tsounamie !!!
 

 2   Komprène Kipoura | 2/9/2019 4:28:21 PM
RAPPEL BIBLIQUE

Louis Segond Bible /Romains 13;1-2

Verset 1_Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.
Verset 2_C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes
 

 1   Clement GAVI | 2/9/2019 12:50:25 PM
Les valeurs sont des moteurs mêmes de la société. C'est l'exemple de la solidarité et de la justice.

Dès qu'il y a des hommes, il y a société et dès qu'il y a société, il y a des codes, des normes. Les valeurs sont avant tout des conventions qui fondent le lien social, parce qu'elles organisent la société. Qui dit solidarité, dit générosité. La générosité dans son étymologie renvoie à un lien, elle signifie tisser des liens entre le genre-humain. La justice est un moteur de la société parce qu'elle est faite de deux principes. Un principe, c'est cela qui a été posé en premier. Le principe du respect d'autrui et celui de la protection de soi, sont ces principes qui forment la justice.

Cela dit, ces réunions au Togo ne sont que des mirages. Car, la structure est telle, qu'elle a tout souillé. Une structure dictatoriale qui depuis plus de cinquante ans a meublé les esprits qui semblent ne plus avoir la sensibilité du juste, puisque l'injustice et la violence sont ces principes qui gouvernent la structure interne de la tyrannie.

Ce qu'il faut, ce ne sont pas cela que quelques uns peuvent comprendre, mais cela qui favorise la concorde politique et la cohésion sociale. C'est ce fourvoyer que de considérer que la structure telle qu'elle est peut en être réceptacle.

Toute dictature est nécessairement destructrice. La jeunesse du Togo doit se faire sienne cette réalité et comprendre que la résistance face à ce régime qui la ronge tel un cancer mortel, est obligation sacrée, même si elle doit avoir à l'esprit la nécessité du pardon mutuel. La jeunesse du Togo doit puiser en le jeune Foly SATCHIVI, otage de la tyrannie, pour être. Et surtout pas dans ces trucs qui sont l'oeuvre du corrompu Pacôme Adjourouvi dont l'ami Khader Issah, un jeune brillant a été ruiné complètement par ce sanglant régime et ses supporteurs.
 


Articles les plus commentés
1. Conclave : Cinq partis manquent à l’appel de la Coalition des 14  

2. Franc CFA : Nubukpo à Ouattara et Macron  

3. Kossi Ténou, Directeur Togo BCEAO : "Le FCFA est une monnaie enviée de par le monde"  

4. Me Jean Dégli : « Je crois que la C14 gagnerait en participant aux élections locales »  

5. Antoine Folly : « La différence entre le régime et la C14, c’est que la C14 essaie de tenir compte des aspirations des Togolais »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .