10:56:13 AM Dimanche, 17 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Prof. Kako Nubukpo: « Aujourd’hui la confiance qu’on a dans notre monnaie, c’est la confiance qu’on a en la France »



  [2/9/2019 11:05:53 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :3063 fois | 27 Commentaires
 

Togo  - Le macroéconomiste togolais, Prof. Kako Nubukpo a été l'invité dans l'émission "Taxi-Presse" sur la radio Taxi Fm.

"> Video




L’ancien ministre togolais de la Prospective et de l’Évaluation des politiques publiques revient sur la confiance que les populations ont dans le franc CFA.

Selon l'universitaire, le garant d'une monnaie, c'est la confiance que les utilisateurs ont en cette monnaie. "La monnaie c'est une question de confiance. Et aujourd'hui la confiance qu'on a dans notre monnaie (le franc CFA, ndlr), c'est la confiance qu'on a en la France. Cela veut dire que nous importons une confiance que nous ne méritons pas par la qualité de notre gouvernance", a indiqué le macroéconomiste.

Suivez plutôt!

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 27   akakpo | 2/11/2019 10:59:53 PM
  Réponse 25-GNAROU
 
Et meme apres cela on n'est pas indEpendant tant qu'on ne maitrise pas les techniques et technologies nous permettant de nous passer de prestataires Etrangers.
 

 26   montogo | 2/11/2019 7:50:25 AM
  Réponse 17-Titi
 
la puissance cest quoi? personne nest ne puissant ... on aquiet la puissance par le travail et la confiance en soi.
 

 25   GNAROU | 2/11/2019 6:43:05 AM
POMPIDOU disait : " votre souveraineté s'arrête devant la garantie que la france apporte au franc cfa ! "
En clair , vous n'êtes pas independants tant que la france garantirait votre monnaie !

Fin de discussion!!
 

 24   Alfred | 2/11/2019 6:02:51 AM
  Réponse 11-Kozah Nostra
 
Tu es juif maghrébin!
 

 23   akakpo | 2/10/2019 10:53:54 PM
  Réponse 16-Kay
 
C'est pas lui l'Economiste ?
Tu sais ce que je fais dans la vie.
 

 22   Golda Meir | 2/10/2019 9:14:35 PM
  Réponse 16-Kay
 
Kozah et Akakpo sont des yuppins agents du Mossad.
 

 21   Rosalie A Abbey | 2/10/2019 7:18:56 PM
  Réponse 20-Atalolo
 
Je me permettrais d'ecrire a l'attention de M. Nubukpo qu' "A bon entendeur, salut", en reponse a vos souhaits. Je pense que les Africains n'attendent que des experts comme MM. Nubukpo, Koumou, Coulibaly, ..., pour servir cette partie de l'Afrique de la "servitude volontaire".

Bon dimanche a vous egalement.
 

 20   Atalolo | 2/10/2019 3:52:28 PM
  Réponse 19-Rosalie A Abbey
 
Merci ma soeur,

Pour une prochaine sortie de notre eminent Kako, je souhaiterai qu' ensemble nous commencions à étudier les institutions qui doivent représenter la sécurité et la stabilité de notre monnaie.

Retenons qu' il s' agit ici de la réclamation de notre indépendance économique. Par consequence, nous devons avoir en place:

Des Institutions régionales uniquement pour s' occuper de notre monnaie régionale,
Une Justice régionale pour la défense de nos avoirs,
Une Banque centrale régionale indépendante avec ses propres moyens de fonctionnement.

Lorsque nous serons sûr de nos moyens de protections contre nos voleurs et bandits locaux, nous pouvons accueillir notre monnaie et indépendance financière avec éclat.

Bon dimanche à toi.
 

 19   Rosalie A Abbey | 2/10/2019 3:08:30 PM
Pour ceux qui seraient interesses a mieux comprendre les enjeux de ce qui, en realite, un combat de Liberation nationale, vous pourriez visionner une video que j'ai decouverte sur You tube, intitulee:

"Comment la France vampirize l'Afrique: le CFA". Je n'ai pas trouve de lien a recopier ici, malheureusement.
Merci.
 

 18   Rosalie A Abbey | 2/10/2019 2:36:14 PM
  Réponse 13-Atalolo
 
Je comprends votre position. Mais je pense que vous ne devriez pas perdre de vue que les dirigeants que cette partie de l'Afrique a eus jusqu'a present, ont ete imposes par la France afin d'en arriver ou nous en sommes et reprendre le controle des pays dits francophones. Il s'agissait de ne jamais laisser les Africains reprendre confiance en eux-memes. Cette strategie est tout aussi mortelle que celle des armes que deverse la France et d'autres sur le continent. Mais, pour autant, je ne pense pas que tous les "negres", pour reprendre le mot que vous avez employe ont les defauts que vous leur attribuez. Je me dis que pour que l'etat de l'Afrique et du Togo vous tienne tant a coeur, c'est bien parce que vous etes Noir. Vous ne semblez pas correspondre au profil que vous attribuez a tous les Noirs, bien que vous sembliez en etre un. A mon avis, il s'en faut de peu pour que le Togo et l'Afrique changent de direction et aille vers un avenir beaucoup moins sombre que ce que nous voyons actuellement. Dans les pays occidentaux, parfois les progres ont ete le fait d'une poignee d'hommes et de femmes; parfois cela a debute sur une plus grande echelle. En d'autres termes, bien souvent, ce sont les leaders qui impulsent les changements, les pulsions necessaires au progres, ou au non-progres, voire a la regression. Les commentaires de certains internautes, sur ce site et ailleurs, montrent bien qu'il y a des Africains qui ne repondent pas a votre caracterisation. Mais la puissance tutelaire prend bien soin de les faire tenir a l'ecart des affaires publiques. Si vous faites le bilan de la repression qui s'abat sur les Togolais depuis Eyadema I jusqu'a son fils, Eyadema II, il est effroyable. Pourtant les Togolais ne desemparent pas. Pourquoi? Parce qu'ils ont des valeurs. Le premier defi qui se dresse devant eux est de faire accepter a la France, puissance tutelaire du clan Eyadema que ses interets, quelqu'ils soient, ne doivent pas passer avant leur humanite, leurs valeurs. C'est donc la ou se situe le probleme. Parmi les hommes, partout ou ils se trouvent sur cette terre, on en trouvera toujours qui ne se departiront pas de leur sens du Bien v. le Mal, de leur honneur, de leur courage. SVP, restez avec les Togolais et les Africains en qui vous discernerez ces traits. Le combat qu'impose la France aux Africains est existentiel et M. Nubukpo doit, a un moment donne, cesse de vouloir menager la chevre et le chou. Le chou ce sont les Togolais qui se font devorer par la France qui est la chevre parce qu'elle est avide de puissance. Il y a donc un choix a faire entre les deux, auquel M. Nubukpo doit finalement se resoudre a faire. l'issue est existentiel et ne se reduit pas a un debat de salon ou sur les plateaux de television.
 

 17   Titi | 2/10/2019 2:28:14 PM
Je ne connais rien en Economie monetaire , mais le discours de Nubukpo est populiste . A l ecouter , on croirait qu'il suffirait de creer notre monnaie et basta tous nos problemes seront regles et nous nous developperons comme les puissances !
 

 16   Kay | 2/10/2019 8:50:36 AM
  Réponse 11-Kozah Nostra
 
Les négros Akakpo et Kozah Nostra prouveraient mieux leur talent en nous proposant leur plan de sortie du CFA qu'ils réclament à Kako Nouboukpo au lieu d'attendre ceci de ce dernier qui a au moins le mérite d'avoir ouvertement relancé le débat sur le Franc CFA!
C'est complètement idiot et trop d'attendre que ce soit encore Nouboukpo qui doit proposer un plan de sortie après avoir lancé le débat! Cela prouve l'oisivité mentale et intellectuelle des nègres typiques que vous êtes! Vous attendez toujours que tout tombe du ciel, sans que vous ne fassiez une petite contribution! Vous passez le clair de votre temps à débiter sur internet et sur les réseaux vos imbécilités en restant toujours dans l'EMOTION typiquement nègre, au lieu de consacrer ce temps précieux à la RÉFLEXION mûre, à la PONDÉRATION silencieuse et à l'ACTION pragmatique!
Donald Trump a toutes les raisons de vous insulter publiquement et de déclarer qu'il est nécessaire qu'on vous asservisse de nouveau en esclavage!
Prenez aussi un peu de votre temps et prenez votre plume ou mettez vous à clavier pour nous proposer quelque chose de concret, au lieu de passer le clair de votre temps à vilipender Nouboukpo, à déverser votre bile sur Faure Gnassingbe et les Français, à admirer idiotement les progrès chinois toute en ignorant que les Chinois se sont mis collectivement au travail et dans la discipline depuis le temps de Mao pour en arriver là aujourd'hui!
 

 15   Gil | 2/10/2019 8:00:24 AM
Merci pour votre courage et votre engagement contre cette forme d'ESCLAVAGE moderne! Les peuples Africains francophones sous la cervitude complice de leurs leaders retiendra vos noms comme tant d'autres qui défendent la cause de l'épanouissement des peuples Africains.
 

 14   Ekam | 2/10/2019 12:27:35 AM
Je crois que la sous region de la cedeao n est pas pret a avoir leur propre monaie. Numbre de ses dirigeants sont encore des marionnetes de la France. Petit probleme du Togo ils n arrivent pas a resoudre proprement. Pour le moment, nous ferions mieux de renegocier les termes du fcfa avec la France et l Europe. Autrement vu les changements actuels de globalization, la devaluation va frapper enormement notre monaie regionale. Que nubukpo nous promesse que lui meme n aurait de compte bancaire ailleurs.
 

 13   Atalolo | 2/9/2019 11:14:43 PM
  Réponse 10-Rosalie A Abbey
 
Ma sœur,

Je suis un grand partisan de l' annulation du FCFA et son remplacement par une monnaie régionale.

Cependant, nos ainés doivent d' abord nous éclairer sur les mesures d' accompagnement pour la protection de notre indépendance monétaire.

Je ne fais pas confiance à nos dirigeants. Tout le monde sait ce qu' un gros Nègre au pouvoir est capable d' offrir à son peuple. Ceux sont des monstres et il faut tout simplement éviter de leur confier un trésor.

La France en profite mais elle nous garantit la sécurité et la stabilité de cette monnaie.

Que fera un gros Nègre assoiffé du pouvoir (à son peuple) au milieu de sa propre monnaie?

Cela m' inquiète!
 

 12   AfrExit | 2/9/2019 8:26:44 PM
CFA=EURO

Les pays africains doivent sortir de l'Euro. Sinon c'est la servitude volontaire.

Bravo Kako pour ta lutte.
 

 11   Kozah Nostra | 2/9/2019 7:24:31 PM
Il parle il parle il parle ce profiteur du système qu'il prétend combattre et arriviste de Kako Negro!!! ÉLABORE-NOUS UN PLAN DE SORTIE DU FCFA, c'est simple comme bonjour!!!!
 

 10   Rosalie A Abbey | 2/9/2019 7:00:55 PM
  Réponse 8-Atalolo
 
Je comprends bien votre depit de ce que ceux qui se sont eriges dirigeants des pays africains en ont fait. Mais il importe de ne pas generaliser. Les "institutions fortes" dont vous parlez ne le seront que si les hommes chargees de les animer font preuve d'integrite. Vous avez, au Togo, un exemple patent: tous les parametres par lesquels se mesure les avancees democratiques ou l'etat de democratie d'un pays s'y retrouvent, n'est-ce pas? Mais ces institutions ne fonctionnent pas parce que les hommes qui les ont en charge ne les font pas fonctionner. Donc, j'essaie, personnellement, de ne pas me faire d'illusions. On a vu ce qu'il en a ete de l'euphorie des Independances. Ce n'est pas une raison, cependant, pour trembler de peur et de se dire que si les Africains tentaient cette nouvelle aventure, elle serait un echec. Il faudrait deja commencer, accepter que la route vers une monnaie respectable est balisee d'obstacles, rester en alerte, accepter de s'adapter aux defis, divers, qui surgiront.
Comme le dit "akakpo" au postin 9, M. Nubukpo et ses amis doivent elaborer un plan de sortie du CFA.
 

 9   akakpo | 2/9/2019 6:40:23 PM
Mr Nubukpo, c'est simple. Elaborez un plan de sortie du CFA.
 

 8   Atalolo | 2/9/2019 6:16:22 PM
En touchant de doigt nos gouvernements, l' auteur a bien raison de plaider sa cause.

Toutefois, il nous faut prendre des dispositifs qui nous garantiraient l'avenir de notre nouvelle indépendance économique avant l' annulation du FCFA.

Autrement dit, après l' abandon du CFA, nous serons sujets de nos gros singes Negro dirigeants qui feront de nous du n' importe quoi.

Le nègre c' est le gourmandisme, c'est l' avidité, c' est le faux, c'est le malheur pour sa société lorsqu'il est roi.

Alors je conseille d' abord que nous ayons en place, des institutions fortes capables de protéger la valeur de notre monnaie avant l' abandon du CFA.

Merci.
 

 7   Rosalie A Abbey | 2/9/2019 5:51:34 PM
Cela veut dire de l'infantilisme politique. Ce n'est pas parce que le general de Gaulle auquel les pays africains doivent cette monnaie considerait les Africains comme des sous-hommes qu'il faut lui donner raison. Le president americain, F. Roosevelt avait un plan similaire pour la France que Roosevelt considerait un pays qui avait plutot collabore avec l'Allemagne nazie; c'est a dire que les Americains avaient dans leurs caisses un plan d'emission d'une monnaie frappee par eux et destinee a la France; une sorte de monnaie des vaincus. C'est ce plan que le general De Gaulle a, a mon avis, transpose en Afrique dite noire. C'est le geste de remerciement qu'il a eu envers les Africains vers lesquels il s'etait tourne pour l'aider a retabllir l'honneur de son pays. En plus de tout ce systeme de reseaux mafieux et d'espionnage qu'il a fait mettre par son homme de mains sur le continent. Donc oui, il faut sortir de l'infantilisme economique et politique. Ce n'est pas parce que l'on a n'a pas le meme degre d'avancement de civilisations que l'on est forcement un sous-homme. C'est le message que la France continue de faire passer au reste du monde. Ca coutera ce que ca coutera mais, pour ce faire, les institutions financieres devraient, elles aussi, enlever le garrot, qu'elles maintiennent fermement sur le cou des pays africains. Il faudrait deja qu'elles commencent deja, avec la France qu'elles soutiennent tout aussi fermement, a rapatrier leurs commis qui se disent chefs d'Etats auxquels le sort des populations ne dit que dalle; se souciant plutot de ce que "la communaute internationale" pense de leurs apparences.
 

 6   Lucrece | 2/9/2019 3:07:36 PM
Cacophonies, subtilités sophistes et contradictoires sans quintessence.
 

 5   Allo | 2/9/2019 3:04:14 PM
« Et aujourd'hui la confiance qu'on a dans notre monnaie (le franc CFA, ndlr), c'est la confiance qu'on a en la France » : pour moi ça veut dire ZÉRO CONFIANCE.
QUI PEUT FAIRE CONFIANCE EN LA FRANCE?
PERSONNE.
 

 4   Noé Kutuklui | 2/9/2019 2:10:25 PM
Bien dit Professeur !
Les Africains veulent que les esclavagistes et pilleurs français dégagent. C'est la France qui va garantir notre monnaie ? La France qui n'a que la pluie ,le blé et le fromage !?
Il faut qu'ils arrêtent de faire croire à la terre entière qu'ils peuvent faire le bonheur des Africains malgré eux.
Bande d'employés de Rothschild !
 

 3   Clement GAVI | 2/9/2019 1:29:16 PM
Cela veut dire que nous importons une confiance que nous ne méritons pas par la qualité de notre gouvernance", a indiqué le macroéconomiste.

Je répondrais à Kako Nubukpo en disant qu'extrapoler, c'est essayer d'élaborer dans une expérience possible, cela qui est donné dans une autre expérience. Ainsi, cette confiance importée peut simplement servir de base à la réflexion. Mais comment cela peut-il être possible lorsque lui qui parle de qualité de gouvernance a lui-même été le ministre dans un gouvernement qui est une dictature depuis plus de cinquante ans?
Kaku Nubokpo est un nid de contradictions. Il parle de qualité de gouvernance et ne se doute plus que s'il n'avait pas été remercié il serait probablement encore aux cotés de ces médiocres qui ruinent le Togo.
Kaku Nubukpo semble ne pas comprendre que lorsqu'on a des convictions, on est censé avoir le courage de ses convictions. Il dit partout que le franc CFA est une mauvaise chose et va accepter un poste de direction économique à la Francophonie comme s'il était incapable de comprendre le lien implicite entre le CFA et la Francophonie. Il va se faire reconduire de cette institution.

Le franc CFA a des avantages et des inconvénients il faut corriger ses défauts et renforcer ses qualités. L'une de ses qualité est que cette monnaie est comme un bien commun, plusieurs peuples de nations différentes l'ont en partage. Il faut dire clairement que comment cette monnaie est gérée n'est pas à même de provoquer l'assentiment général en Afrique. Il faut donner une dimension morale à sa gestion. Mais ce n'est un problème si les Africains continuent l'utilisation du franc CFA, il faut corriger ses défauts.
 

 2   Clement GAVI | 2/9/2019 1:14:46 PM
Prof. Kako Nubukpo: « Aujourd'hui la confiance qu'on a dans notre monnaie, c'est la confiance qu'on a en la France »

Le problème n'est pas que la confiance que l'on a en soit est le reflet de la confiance qu'on a en quelqu'un ou quelque chose que soi-même. Le Chrétien va dire que sa confiance est la confiance qu'il a en Jésus Christ. Ce n'est donc pas un problème si le soi est déterminé par le non soi. Ce importe, c'est l'horizon, le rivage qu'indique le lien à l'autre. La France par le biais de certains Français a ruiné sa crédibilité morale en Afrique. Si le franc CFA avait été conçu dans un esprit de partage, de solidarité et géré dans cette perspective, ce franc ne serait pas perçu négativement comme il l'est de plus en plus. Le rejet du franc CFA exprime avant tout, le rejet de la politique française de l'Afrique.

En lisant attentivement la structure de la phrase de Kako Nubukpo, c'est aussi ce qui ressort. Car, on peut se poser la question si on aime quelqu'un on peut essayer même par bribes de se voir en elle ou en lui. On peut facilement dire, la confiance que j'ai en moi, je la puise en toi. Si on dit dans une perspective négative, de rejet que la confiance qu'on a en notre monnaie, c'est la confiance qu'on a en la France, c'est parce que ce qui pose problème, c'est le support, la source. C'est pourquoi, même inconsciemment, ce qui repoussé ce n'est pas tant le franc CFA, mais la politique de la France en Afrique. Une politique qui a manqué de tisser un véritable lien avec les peuples en s'arrêtant aux seuls autorités qui sont souvent tyranniques. Comme le cas du Togo. Et en dernière conséquence, la France ne connaît pas ce qui fait réellement l'originalité des peuples des pays d'Afrique de langues Française. J'ai vécu pendant des années à Paris, il m'est donné de le constater.

 

 1   IvanLeTerrible | 2/9/2019 12:59:56 PM
Qu'est-ce qu'il veut dire?
 


Articles les plus commentés
1. Didier Améla à la C14 : « Si on n’a pas de bonnes armes, il vaut mieux négocier avec le régime »  

2. Un hôpital de référence promis aux Togolais  

3. Nadim Khalif dézingue les mouvements anti-franc CFA  

4. Jonas Siliadin : « Kako Nubukpo est quelqu’un d’extrêmement brillant, mais il a les défauts de ses qualités »  

5. Jonas Siliadin à propos du Franc CFA : « Si un jour on décide de quitter le CFA, il faut qu’on le fasse pour de bonnes raisons »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .