10:52:39 AM Dimanche, 17 Février 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 

Actualités  Togo par date  Togo par catégorie  Afrique par date  Afrique par catégorie

Une candidature de Faure Gnassingbé qui révolte l’ASVITTO



  [2/12/2019 7:38:55 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :1784 fois | 4 Commentaires
 

Togo  - L’Association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO) est très déçue de l’annonce d’une possible candidature de Faure Gnassingbé en 2020. Une annonce faite par le Secrétaire général du parti au pouvoir, UNIR, Aklesso. L’ASVITTO s’insurge contre ce quatrième mandat…




Déclaration de l’ASVITTO relative à l’annonce de la candidature de Faure GNASSINGBE pour la présidentielle de 2020

L’annonce de la candidature de M. Faure E. Gnassingbé pour 2020 est une provocation et une plaisanterie de mauvais goût.

Après 15 ans au pouvoir, Monsieur Faure E. GNASSINGBE aura suffisamment fait ses preuves et apporté sa modeste contribution à l’édification de la nation Togolaise et reçu les honneurs que le peuple lui doit. Pour l’ASVITTO, un quatrième mandat pour lui sera de trop et va enliser davantage tous les efforts consentis par la communauté internationale et toute l’opinion Togolaise. Mais c’est sans grande surprise que la branche des conservateurs du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) vient, par la voix de son Secrétaire Exécutif, de porter sur la place publique les ambitions égoïstes et belliqueuses de certaines personnes qui risquent à l’avenir de porter de graves préjudices à la société Togolaise.

Ce dont le Togo a besoin aujourd’hui, ce sont des réformes, et des réformes profondes qui puissent combler les aspirations que les populations expriment dans la rue depuis le 19 août 2017. Le peuple attend des changements portés par des hommes de carrure à même de piloter un système de gouvernance sans complaisance qui rime avec le sens de partage et d’équité avec un accent particulier sur la moralité et le patriotisme.

C’est pourquoi, l’ASVITTO estime en toute humilité que le soubassement de toute vision pour la présidentielle de 2020, aussi bien pour les militants du parti au pouvoir que de l’opposition, soit l’alternance politique qui va garantir une élection apaisée et sans violence, et donner un nouvel élan de développement au Togo pour résoudre les graves problèmes sociaux caractérisés par le chômage alarmant, l’extrême pauvreté, le faible pouvoir d’achat et la vie chère.

Certes, rien sur l’angle normatif n’empêchera cette candidature, mais la vérité qui choque aux yeux de tout observateur est l’aspiration du peuple qui désire aller vers un nouveau président et une nouvelle classe dirigeante et cela a été démontré suffisamment par le boycott du dernier recensement et de l’élection législative du 20 décembre 2018 par une bonne partie des Togolais. Mieux, les agences crédibles de sondages l’ont prouvé par des statistiques convaincantes à l’image des chiffres du sondage de l’ONG Afro baromètre.

Car il est évident que toute tentative de vouloir maintenir la candidature de M. Faure E. Gnassingbé conduira au désespoir du peuple et ouvrira certainement des brèches aux violences car l’instrumentalisation de l’armée aux fins de conservation du pouvoir sera inévitable face à la détermination d’un peuple dogmatisé par le sentiment d’alternance politique.

C’est pourquoi, l’ASVITTO en appelle à la sagesse du Chef de l’Etat qui reste l’objet de la crise, de trouver une alternative qui puisse répondre efficacement à la crise sociopolitique pour une solution durable et sans effusion de sang en 2020.

Fait à Lomé, le 11 Février 2019

Pour l’ASVITTO

Le Président

M. ATCHOLI KAO Monzolouwè

.
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)

Vous n'écrirez pas des propos grossiers ou vulgaires ! des propos relevant de la diffamation et de l'injure, ceux incitant les mineurs commettre des actes illicites ou dangereux. Les messages non conformes seront purement supprimés.
Commentaires


 4   Cekoisa | 2/12/2019 4:20:30 PM
Le scrutin du 20.12.18 aurait-il résolu à crise ?
Les mots "crise et protagonistes" ont disparu des discours des leaders de la C14-n, comme par miracle !
 

 3   Kay | 2/12/2019 9:02:37 AM
  Réponse 1-Clement GAVI
 
Messsieurs dames d'ASVITO et autres groupuscules et commentateurs assidus sur ce site,
vos jérémiades ne font que le jeu du violent usurpateur Faure Gnassingbé!
C'est plutôt le fait de passer votre temps à vociférer inutilement vos émotions sur la place publique (au lieu de vous organiser méthodiquement en silence pour "frapper" les barons du régime de diverses manières) qui pousse Faure Gnassingbé et ses supporters à continuer de vous narguer!
Réfléchissez un peu!
 

 2   Danyi | 2/12/2019 8:42:32 AM
Faure n'a qu'à aller aux élections de 2020 et à toutes les autres élections présidentielles à venir puisqu'il a la boulimie du pouvoir et qu'il a les FAT à ses bottes pour l'aider à s'éterniser au sommet de l'état togolais. Seulement je voudrais lui rappeler que "nobody knows tomorrow" et qui vivra verra.
 

 1   Clement GAVI | 2/12/2019 7:55:28 AM
Une candidature de Faure Gnassingbé qui révolte l'ASVITTO

Pour cela des centaines d'êtres humains ont été assassinés, des milliers ruinés, des millions appauvris, etc. Ce sont des gens qui se sont institués en sources de souffrance sur la terre. Ils condamnent la vie, ils sont les pires ennemis de l'humanité. Regardez ce Faure Gnassingbé qui ne se doute plus qu'il y a son propre frère Kpatcha Gnassingbé en prison depuis dix ans. Regardez, ils ne se doutent plus que de gens souffrent autour d'eux. Ils sont habités par le diable et son l'oeuvre du démon. Ils ont défigurés la terre, elle est devenue invivable pour des millions qui y viennent comme s'ils avaient été condamnés en naissant.

Mais, si c'est un grand mal, la vie que ces gens imposent aux hommes, c'en est un terrible de s'y résigner. La résistance devient une obligation sacrée. Car, nous sommes face au terrorisme et avons affaire aux terroristes. Ce sont des terroristes, les vrais.
 


Articles les plus commentés
1. Didier Améla à la C14 : « Si on n’a pas de bonnes armes, il vaut mieux négocier avec le régime »  

2. Un hôpital de référence promis aux Togolais  

3. Nadim Khalif dézingue les mouvements anti-franc CFA  

4. Jonas Siliadin : « Kako Nubukpo est quelqu’un d’extrêmement brillant, mais il a les défauts de ses qualités »  

5. Jonas Siliadin à propos du Franc CFA : « Si un jour on décide de quitter le CFA, il faut qu’on le fasse pour de bonnes raisons »  

TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .