3:44:56 PM Lundi, 20 Mai 2019 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Forums  |  Annuaire  |  Videos  |  Photos 
rencontre entre Faure Gnassingbé et Gilchrist Olympio à Rome


  [7/22/2005]  | Kiosque |AFP | Lu :33176 fois | Commenter
 

Togo  -




 Le président du Togo Faure Gnassingbé et le chef historique de l'opposition en exil Gilchrist Olympio sont convenus au cours d'une rencontre jeudi à Rome de "condamner et d'arrêter la violence" au Togo, a annoncé vendredi la communauté de Sant'Egidio.


Selon un communiqué de Sant'Egidio, MM. Gnassingbé et Olympio, président de l'Union des Forces du Changement (UFC) "sont convenus de condamner et d'arrêter la violence, d'où qu'elle vienne" et "de libérer les prisonniers d'opinion arrêtés en marge du processus électoral" présidentiel du 24 avril.

Au cours de ce scrutin contesté par l'opposition, Faure Gnassingbé, fils du président défunt Gnassingbé Eyadéma, avait été élu président du Togo, après 38 ans de pouvoir absolu exercés par son père, décédé le 5 février dernier.

"Faure Gnassingbé et Gilchrist Olympio ont eu plusieurs entretiens pendant deux jours (mercredi et jeudi), parfois en tête à tête, mais le plus important est qu'ils ont promis de reprendre des contacts à Rome à partir de septembre par l'intermédiaire de leurs délégations respectives", a expliqué à l'AFP le responsable des relations internationales de Sant'Egidio, Mario Giro.

"Cela représente le début d'une négociation entre les deux parties qui manque depuis toujours, et c'est la condition essentielle pour sortir de la crise", a-t-il ajouté.

Interrogé sur d'éventuelles avancées concernant la participation de l'opposition à un gouvernement d'union nationale, Mario Giro a répondu que les deux responsables devaient "encore poursuivre leurs discussions sur ce point".

M. Gnassingbé avait lancé l'idée d'un gouvernement d'union nationale avant la présidentielle, mais aucune solution n'a été trouvée depuis, malgré un sommet le 19 mai à Abuja (Nigeria) qui a réuni pouvoir et opposition sous l'égide de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO) et de l'Union africaine (UA).

Un conseiller de M. Olympio, Eric Armerding, a déclaré vendredi à Paris à l'AFP que cette rencontre visait principalement à "ouvrir le dialogue" pour "la mise en place d'un cadre favorable" à l'organisation d'élections législatives sous l'égide de l'Union européenne.

Des violences avaient éclaté dans le petit pays d'Afrique de l'Ouest lors de la présidentielle du 24 avril et après l'annonce de la victoire de Faure Gnassingbé. Des manifestations avaient été durement réprimées.

La Ligue togolaise des droits de l'Homme avait avancé un bilan provisoire de 811 morts le 13 mai dernier. Le Mouvement togolais de défense des libertés et des droits de l'Homme (MTDLDH, proche du pouvoir) a évoqué jeudi à l'AFP le chiffre "de 105 morts sur l'ensemble du territoire national".

Faure Gnassingbé et Gilchrist Olympio se sont également entendus pour "appeler au retour des réfugiés et oeuvrer ensemble pour inviter la communauté internationale à en soutenir le retour", selon le communiqué de Sant'Egidio.

Plus de 22.500 Togolais se sont réfugiés au Bénin voisin à la suite des violences qui ont émaillé le scrutin présidentiel selon le Haut Commissariat pour les Réfugiés de l'Onu. Amnesty International a estimé à plus de 30.000 les réfugiés au Bénin et au Ghana, autre pays limitrophe du Togo.

La communauté de Sant'Egidio, association laïque proche du Vatican, est active dans la capitale italienne depuis 1968 mais s'est également distinguée à l'étranger, notamment en Afrique, en menant des actions diplomatiques dans des pays en conflit.

Son plus grand succès demeure aujourd'hui la signature en 1992 d'un accord de paix au Mozambique dans lequel elle avait joué un rôle de premier plan, après 16 années de guerre civile.


Source : AFP


Publicité>


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Participation de l'opposition aux locales, une incohérence selon le RNDP Le Rassemblement national pour la démocratie et le panafricanisme (RNDP) conçoit mal le fait que des partis politiques de l'opposition, il y a quelques mois seulement, ont boycotté les élections législatives, mais se précipitent aujourd'hui pour les locales. Lisez plutôt sa déclaration ! [ 5/20/2019 ]
Nicolas Lawson : « Faire voter une population à plus de 80% analphabètes est une forme de déviance de la démocratie » Le Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) n'ira pas aux prochaines élections locales. Pour Nicolas Lawson, prendre part à ces élections serait une haute trahison de la destinée togolaise. [ 5/20/2019 ]
Profession de foi du PRR  [ 5/20/2019 ]
L'opposition togolaise à la croisée des chemins: Illusion des locales ou révolution?  [ 5/20/2019 ]
Recensement électoral : Le MMLK condamne la "roublardise" du pouvoir et interpelle la CENI au bon sens Le Mouvement Martin Luther King (MMLK-la voix des sans voix) s’indigne de la manière dont s’est déroulée la révision des listes électorales pour le compte des élections locales du 30 juin prochain. Dans un communiqué rendu public ce lundi 20 mai 2019, le Mouvement du Pasteur Edoh Komi soupçonne un "plan sadique et cynique de la CENI" dont le but est de "réduire au maximum les inscriptions des citoyens qui se sont abstenus lors du recensement pour les élections législatives du 20 décembre 2018 sachant qu'ils ne sont pas acquis à la cause du pouvoir". Lecture! [ 5/20/2019 ]
Le parti "LES DÉMOCRATES" réaffirme son appartenance à la coalition de l'opposition Le parti politique "LES DÉMOCRATES" de Nicodème Ayawo Habia se « porte très bien et reste dans la dynamique de l'action unitaire en tant que parti membre de la coalition C14 ». C'est ce qu'avancent les premiers responsables de cette formation politique en proie à des difficultés ces derniers temps à cause de querelles intestines.  [ 5/20/2019 ]
Mme Adjamagbo-Johnson : « Il ne faut pas jouer avec ce scrutin ! » Les 24 heures supplémentaires accordées à l’opération de la révision des listes électorales n’ont pas suffi pour permettre à tous les Togolais en âge de voter de se faire enrôler. A la Coalition des 14, l'on monte au créneau et demande au gouvernement de prendre des dispositions idoines pour donner la chance à tous les Togolais d’exercer pleinement leur devoir citoyen le 30 juin prochain. [ 5/20/2019 ]
Prorogation du délai de recensement : Le CAR en appelle au G5 Le recensement électoral qui s’est déroulé les 16, 17 et 18 mai, et prorogé de 24 heures ce dimanche, a été émaillé de beaucoup de dysfonctionnements. Ce qui fait qu’un grand nombre d’électeurs n’ont pas pu s’inscrire sur les listes électorales. Déjà, société civile et partis politiques de l’opposition appellent à une prorogation d’au moins 5 jours.  [ 5/20/2019 ]
Recensement pour les locales : La frustration des Togolais Prolongée de vingt-quatre heures, l’opération de la révision des listes électorales a pris fin hier dimanche sur toute l’étendue du territoire. Mais malgré cette journée supplémentaire, la donne n'a pas changé. [ 5/20/2019 ]
Pourquoi les palais du crime s’encombrent-ils de Dieu ? « Les hommes recouvrent leur diable du plus bel ange qu’ils puissent trouver ». Marguerite d’ANGOULEME, dans L’Heptaméron, souligne la farce et l’ignominie des hommes lugubres à la réputation détestable et leur propension au cirage qui ne camoufle guère la cruauté de leur personnalité. Le spectacle comique que produisent les hommes particulièrement rebutants qui jouent aux dévots est si régulier que notre détour de regard explique la nausée de leur prétention.  [ 5/19/2019 ]
Autres titres de cette Rubrique
Restez connectés sur iciLome



HOME Actualité Immobilier Annonces Forums Vidéos


Nos services : Reportages Publicité Soumettre un article

Sites web partenaires : Azizo.net LomeChrono.com AfricaHotNews


@iciLome 2019 Contactez-nous Termes et conditions Partenaires média