Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 7:30:49 AM Dimanche, 23 Septembre 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Une légère modification dans le programme de la Coalition des 14


  [7/12/2018 8:16:36 AM]  | Kiosque |iciLome | Lu :4951 fois | 12 Commentaires
 

Togo  - Initialement prévue pour démarrer ce jeudi à Sokodé, la série d’activités programmée par la Coalition des 14 partis de l’opposition est reportée à la semaine prochaine. Ceci est dû à un souci de calendrier selon la Coordinatrice de la Coalition.




Les activités commencent donc le mercredi 18 juillet prochain avec la visite aux détenus de la prison civile de Lomé, suivie le lendemain par le même geste à l’endroit des personnes détenues à la prison civile de Sokodé et de Kara.

Il y aura deux meetings d’information et de sensibilisation à Mango et à Bafilo le vendredi 20 juillet 2018. Les mêmes meetings sont prévus à Sokodé le samedi 21 juillet, à Lomé le 22 juillet, à Tsévié le samedi 28, à Atakpamé et Kpalimé le dimanche 29 juillet.

« C’est pour des raisons de calendrier que nous avons modifié les dates », a indiqué Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14. Ces manifestations, à en croire les responsables de la Coalition des 14, permettront aux populations de recevoir des informations qui vont renforcer leur détermination à poursuivre et achever la lutte pour l’alternance et la démocratie.

Pour la Coordinatrice, il s’agit d’aller rendre compte aux populations de ce qui se passe dans le pays et les mobiliser davantage. « Nous sommes mandataires et porte-paroles des revendications légitimes des populations. Il est normal que nous allions expliquer aux populations comment les choses se passent dans le pays », a-t-elle expliqué.


I.K
Source :


Publicité>


Commentaires


 12   Pragmatiques | 7/12/2018 10:32:40 PM
  Réponse à 11-Jihadiste Atchadam
 
Monsieur, je trouve très lamentable vos propos faisant l'éloge de Faure. On est au 21e siècle. J'ai l'impression que vous êtes resté dans le bain du culte de la personnalité très en vogue au Togo. Sachez que les peuples (entendez les pays) qui avancent, sont ceux qui ont tourné le dos à ces pratiques, et il faut DES leaders courageux, et non UN Timonier éternel... Nul n'est irremplaçable !
Le pouvoir est comme de l'alcool, qui soule dans le temps et rend insensible à la raison !
 

 11   Esso | 7/12/2018 10:26:10 PM
  Réponse à 11-Jihadiste Atchadam
 

Merci mon frère !

Vous avez exprimé sur ce site ce que bon nombre de togolais de l'intérieur et de l'extérieur pensent depuis quelques mois. Les leaders de l'opposition togolaise vendent des illusions au peuple. Il tentent de manipuler le peuple pour provoquer les forces de l'ordre dans le but que ces derniers ripostent en engendrant des blessés et des morts. C'est leur fond de commerce. Ils n'ont rien d'autre à proposer. Pour preuve, depuis octobre 1990, ils revendiquent et luttent pour le pouvoir de la meme manière, sans varier d'une iota
 

 10   Jihadiste Atchadam | 7/12/2018 4:27:10 PM
Mon oeil !
Aller expliquer quoi à qui ?
Vous avez fait perdre inutilement le temps aux gens en leur vendant des illusions.
Vous leur avez dit que vous allez chasser Faure Gnassingbé, mais ce dernier est encore là.
Vous avez lacé une marche d'avertissement mais rien !
Vous avez lancé une marche pour l'assaut final, mais Faure Gnassingbé s'est encore bien assis dans son fauteuil.
Vous avez dit que c'est trop tard pour Faure Gnassingbé et que vous ne voulez plus d'un nouveau dialogue après les 27 dialogues déjà organisés au Togo, mais vous êtes allés dialoguer.
Que voulez-vous dire aux gens maintenant ?

Ne vous fatiguez pas ! Les togolais savent déjà que Faure Gnassingbé est le plus fort. Ils savent que vous avez lamentablement échoué.
Bande de canailles
 

 9   LE ROI DU WAKANDA | 7/12/2018 2:23:53 PM
Dans tous les cas je dis BRAVO à la COALITION. Vous êtes des BRAVES. LUTTER CONTRE DES ANIMAUX ARMÉS QUI SONT AU POUVOIR DEPUIS 52 ANS, NE DOIT PAS ÊTRE CHOSE FACILE. Nous autres dans notre confort dans la neige, nous voyons tout ça de loin. Hier j'appris qu'on fait toujours évala à la tvt depuis 52 ans. Ici la TV nous passe des match de foot, documentaire, reportages, film etc....ALORS BRAVO. ces connards abrutissent le cerveau des TOGOLAIS depuis 50 ans et ce soient que nous sommes tous CONS


 

 8   El Niño | 7/12/2018 2:16:50 PM
  Réponse à 2-chromosome21
 
Agbokpê et Nisao Gnofam vont devoir rendre des comptes aux togolais sur la gestion de Sotopla.
 

 7   jjk | 7/12/2018 1:29:14 PM
  Réponse à 2-chromosome21
 
depuis l avenu de Faure
je n ai jamais vu un voleur de la république en prison
le Journal l Alternative a fait cas de plusieurs vol dans les société d état mais c est la sourde aux oreilles
 

 6   jjk | 7/12/2018 1:23:07 PM
je me demande combien le régime togolais a vendu ce Togo aux occidentaux jusque ce que cette communauté ne dit rien même si ce régime tue ces les togolais
je me rappel qu après les élections de 2005 Abdou Diouf étant que Secrétaire Général de l O I F a dis clairement que c est Faure qui a gagner cette élection
je me rappel que l ancien président du Mali Alfa Omar Conaré avait démissionner de la tète de l U A a cause du Problème Togolais
je me souvient qu au Togo l actuel chef de l état togolais a tuer presque 1500 Togolais en 2005
mais la C P I n a jamais ouvrir d en quette
je me rappel qu en 1999 les militaires togolais sont partis incendier l Institut Goueth des Allemands mais le gouvernement n a jamais réagit jusqu au jord hui
 

 5   Bof Bof | 7/12/2018 10:51:00 AM
Le flop. Pas de mobilisation sur le terrain. Ils espèrent mieux sauter en reculant.
 

 4   VOIA | 7/12/2018 10:45:35 AM
  Réponse à 1-observateur
 
En tout cas , ils feront mieux que ce qu'on voit actuellement. Si tu ne crois pas c'est que tu fais partie de la minorité des incapables. Donc pas de leçons surtout venant de toi. D'ailleurs tu as raison. Tu ne fais que observer, tu ne comprends même pas de quoi on parle depuis là.
 

 3   Fernando garcia | 7/12/2018 10:02:14 AM
Yap! De report en report: c'est la mort qui frappe a la Porte. C'est de la pannique.
 

 2   chromosome21 | 7/12/2018 9:33:12 AM
  Réponse à 1-observateur
 

et que penes tu de ce qui sui,venant de la aprt de politiciens professionnels qui sont la depuis 51 ans????....


SCANDALE ET GROSSE AFFAIRE DE L'ÉTAT : LE DUO GNOFAM ET AGBOKPE AUX ANTIPODES DE LA SOTOPLA.
Et si on s'intéressait au choses sérieuses dans l'affaire Sotopla et DTRF?
Pourquoi les pilleurs de l'État sont toujours encouragés ?
Des choses terribles se passent à la direction des transports routiers togolais,mais hélas le Togo comme il va. .....
Tenez- vous bien , Le directeur des transports routiers vole 462 000 000 FCFA, il est interpellé par la police puis libéré sur instruction de son ministre, le tristement célèbre nisao Gnonfam.
Le voleur est sommé de rendre 9 véhicules de marque Duster y compris un véhicule que Agbokpe avait offert a son patron Gnonfam.
Le sieur Agbokpe est toujours à son poste avec la bénédiction de continuer par voler et rendre compte. C'est ainsi que le monsieur a mis sur pied toute une machine pour voler plus de deux millions par jour. Avant les détails voici quelques exemples:
1000 FCFA sur chaque dossier d'immatriculation pour la poche dAgbokpe, payé près de son cousin de UPRAD sis à droite de l'entrée de la direction des transports routiers.
- 4000fcfa pour chaque dossier pour la poche d'Agbokpe payé au niveau de pôle assurance sis dans les locaux de la direction.

- 500 FCFA pour chaque dossier où on parle de timbres que vous n'aurez jamais sur votre dossier.
Nous reviendrons en détail sur des montants que Agbokpe encaisse pour chaque dossier de mutation, de perte de permis ou de carte grise, de la déclaration des admis aux examens de permis de conduire et les différentes sociétés mis en place par Agbokpe avec le patronyme de sa femme et qui opèrent sur les lieux comme sécurité ou entretien.
Avec plus 25O dossiers traités par jour le sieur Agbokpe encaisse frauduleusement plus de 2 000 000 FCFA par jour.
Vive le vol avec impunité au Togo. Et bientôt c'est ce même voleur qui va diriger un comité qui se chargera de la concession entre l'État et Sotopla.
Voilà comment on aime le Togo.
Nous y reviendrons sur ce dossier asphyxiant.
Gauthier MAROUANE.
 

 1   observateur | 7/12/2018 8:55:28 AM

Pour definir un chronogramme fiable et immuable, ils ne sont pas capables.
Seront-ils capables de gouverner un pays sans cacaphonies, sans cafouillages ?
Les apprentis en politiques n'augurent jamais rien de bon
Togolais, soyez vigilants !
 
Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

Chronique de Kodjo Epou : La Marche à Reculons Une nation fait des choix. Être en harmonie avec elle-même pour s’émanciper en tant qu’entité liée par le même destin ou alors, avoir en permanence à gérer des histoires qui la divisent et l’appauvrissent. Entre les deux, notre pays a choisi les histoires dont certaines, à l’instar des scrutins annoncés pour décembre, sont simplement idiotes, à l’encontre du bon sens. N’est-ce pas qu’au Togo on avance à reculons, sans voir le précipice? [ 9/22/2018 ]
Locales, référendum… puis législatives: Vive le forcing NO LIMIT ! La Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni) projette l’organisation couplée, le 16 novembre prochain, des élections locales et du référendum. L’annonce a été faite mardi, après une réunion de travail avec les partis politiques, à son siège à Lomé. Un nouvel élément qui vient donc s’ajouter à la problématique dejà latente de la volonté unilatérale du pouvoir de Lomé d’organiser coûte que coûte les législatives, le 20 décembre 2018, malgré les lourds désaccords de la coalition des 14 partis de l’opposition, l’autre protagoniste de la crise ouverte depuis le 19 août 2017.  [ 9/22/2018 ]
Crise togolaise : La CEDEAO a-t-elle encore une marge de manœuvre pour ramener les deux protagonistes à la raison ? « La Coalition des 14 ne croit toujours pas aux travaux de la CENI et s’en remet aux Facilitateurs. Mais en conseil des ministres jeudi à Lomé, les propositions du recensement électoral faites par la CENI ont été validées par le gouvernement togolais. Devant une telle situation, les Facilitateurs disposent-ils encore une marge de manœuvre pour ramener les deux protagonistes de la crise à la raison? ». Voilà la question ayant meublé le débat dans l’émission « Audit Actu » sur la radio Victoire Fm vendredi matin. Selon bon nombre des intervenants, c'est au peuple togolais de prendre ses responsabilités. Suivez plutôt!  [ 9/22/2018 ]
Dr Georges William Kouessan : « Aujourd’hui, la CENI avance comme si de rien n’était » En meeting d'information et de sensibilisation de la population d'Adikopé mercredi dernier, Dr Georges William Kouessan, président du parti "Santé du Peuple" a beaucoup insisté sur la nécessité des réformes avant la tenue d'une quelconque élection au Togo. Selon, Kodjona Kandaga et sa CENI sont en train de piétiner la feuille de route de la CEDEAO. [ 9/22/2018 ]
CENI : Des élections à hauts risques ! Malgré les appels de la Coalition des 14 partis de l’opposition, de la société civile et autres observateurs de la vie politique togolaise pour la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales (avant bien sûr les élections) et la recomposition de la CENI, le régime de Faure Gnassingbé fonce droit dans le mur avec cette institution décriée par tous. Au RPT/UNIR, on ne jure que par les élections. C’est à croire que ce sont ces consultations, organisées dans des conditions actuelles, qui sauveront le Togo et le peuple togolais. Ces élections sont devenues le messie que prient tous les jours Faure Gnassingbé et son régime, au point de sembler répondre à toutes les inquiétudes (liées au lendemain de ces consultations) par « les élections soient avec vous ! » (allusion faite à une salutation des prêtres au début d’une messe catholique). Tout ceci, sans mesurer la poudrière que constitue tout ce que fait la CENI, peinte par Gilbert Bawara comme un « train qui est déjà parti ».  [ 9/23/2018 ]
Robert Yao Daté : « Le gouvernement est en train de chosifier la CENI » Dans une interview accordée à la radio La Voix de Danyi, Robert Daté, ancien rapporteur de la CENI désapprouve le fonctionnement de la CENI actuelle. Selon lui, le gouvernement togolais est en train de chosifier cette institution en charge de l'organisation et de la supervision des élections au Togo. Suivez plutôt! [ 9/22/2018 ]
Les soutiens de Habia s’enchaînent devant l’ambassade du Ghana Le président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia a entamé depuis mercredi dernier, une grève de la faim devant l’ambassade du Ghana au Togo. Il s’agit pour ce dernier de protester contre l’entêtement du régime de Faure Gnassingbé à libérer les prisonniers politiques et ceux de la société civile. Il s’agit également pour M. Habia d’exiger la mise en œuvre des recommandations contenues dans la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie pacifique et durable de la crise politique au Togo.  [ 9/22/2018 ]
FTCD : Un an d’activités d’éveil des consciences Le Front Citoyen Togo Debout fête son premier anniversaire. Occasion pour ce mouvement regroupant plusieurs organisations de la société civile de faire un rétrospection et de se projeter vers l’avenir, surtout avec pour mission l’avènement de la démocratie, de l’Etat de droit et une alternance à la tête du Togo. Voici le communiqué dans le cadre cet anniversaire.  [ 9/22/2018 ]
Crise politique/La facilitation en difficulté : Condé manœuvre pour sauver Faure Depuis le problème de la question de la feuille de route, les deux facilitateurs Nana Akufo-Addo et Alpha Condé n’arrivent pas à accorder leur violon sur les modalités de son application. Alors qu’il a été annoncé à plusieurs reprises que les deux présidents doivent se rendre à Lomé pour clarifier aux acteurs les différents points de la feuille de roule, le Guinéen préfère jouer à la montre. Selon des sources concordantes, il serait de connivence avec le pouvoir de Lomé pour torpiller la médiation de son homologue ghanéen qui ne semble pas être favorable au régime cinquantenaire.  [ 9/22/2018 ]
Comité de suivi de la feuille de route de la CEDEAO : Les discussions reprennent dimanche prochain à Lomé La deuxième réunion du Comité de suivi et de mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO aura lieu dimanche, 23 septembre prochain à Lomé.  [ 9/21/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .