Version mobile  | LOMECHRONO.COM | AZIZO.NET  | ICIBENIN.COM  | AFRICAHOTNEWS.COM   
 9:06:38 AM Vendredi, 20 Juillet 2018 | 
Actualité  |  Immobilier  |  Annonces classées  |  Boutique  |  Forums  |  Annuaire  |  Rencontres  |  Videos  |  Photos 
HOME
Actualité Togo  |  Bénin  |  Maghreb  |  Afrique de l'Ouest  |  Afrique Centrale  |  Afrique de l'Est  |  Afrique Australe  |  Ocean Indien  |  International
Formation du nouveau gouvernement: le PDCI marque "son étonnement " (Communiqué)


  [7/12/2018 8:09:38 AM]  | Kiosque | AFRICAHOTNEWS.COM | Lu :109 fois | Commenter
 

Côte D'Ivoire  - Le mercredi 04 Juillet 2018, Son Excellence, Monsieur Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire, a rendu la démission de son Gouvernement et a été reconduit dans ses fonctions, le même jour, par Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, à l’effet de former un nouveau gouvernement. Le mardi 10 juillet 2018, la Présidence de la République de Côte d’Ivoire a rendu publique la liste des nouveaux membres du Gouvernement.




Au cours de la séance de travail, tenue le mercredi 11 juillet 2018 de 18 h 00 à 19 h 30mn, entre Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et ses Vices -Présidents, il a été révélé que le Président du PDCI-RDA n’a été ni consulté ni informé pour la formation de ce nouveau Gouvernement.

En conséquence, le PDCI-RDA marque son étonnement que Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, élu comme Candidat unique sous la bannière du RHDP, ait formé un Gouvernement sans consulter le Président du PDCI-RDA, de surcroît, Président de la Conférence des Présidents des Partis Politiques membres du RHDP.


Fait à Abidjan le 11 juillet 2018
P. le président du PDCI-RDA
P/O Le secrétaire Exécutif chargé des
Commissions Technique Nationales
Porte-Parole du PDCI-RDA

N’DRI KOUADIO NARCISSE
Source : | AFRICAHOTNEWS.COM


Publicité>
Commenter cet article
Répondre à intervenant :
Référence : http://
Nom / Pseudo *
Veuillez saisir le numéro de controle ci-dessous dans l'espace texte à droite  
Controle:
     
* : Champs obligatoires
(Cliquez une seule fois!)


Imprimer | Commenter  



Dans la même rubrique

En marche vers l'alternance/La candidature de Faure en 2020 de moins en moins sûre : Que cherche la CEMAC à Lomé le 30 juillet ? Les soubresauts de la crise politique togolaise qui se succèdent depuis plusieurs dizaines d'années se ressemblent à l'exception de celle en cours dont l'ampleur a été minimisée par le pouvoir de Lomé à ses débuts. Tout comme une petite étincelle banalisée sur un tas de paille sèche, le mouvement de contestation du long règne du système RPT-UNIR, à l'image d'un petit feu, a pris une tournure inextinguible alors que ceux qui sont censés l'éteindre se disaient: « C'est un vent, ça va bientôt passer, comme cela a toujours été le cas..»  [ 7/20/2018 ]
Jean-Pierre Fabre : « Les problèmes de fond ne sont pas encore abordés » Une délégation de la CEDEAO conduite par le Général Francis Béhanzin a reçu les protagonistes de la crise politique togolaise ce jeudi matin à l’hôtel 2 Février. L’objectif de cette rencontre est d’évaluer la mise en œuvre des mesures préconisées par les deux Facilitateurs lors du 4em round des discussions politiques le 27 juin dernier à Lomé. [ 7/19/2018 ]
Que veulent les Togolais, que peut la CEDEAO pour endiguer la crise et ses rechutes mortelles au Togo ? « Ce qui vaut la peine d’être fait, vaut la peine d’être bien fait ». Dans sa Correspondance, Nicolas POUSSIN nous apprend que s’il faut faire le bien, il faut avoir l’intelligence et se donner les moyens de bien le faire. Quand les problèmes sont bien analysés et que les équations posées pour les résoudre sont connues, il n’y a que l’engagement ferme et le sens de responsabilité qui participent de la logique pour trouver des réponses judicieuses absolument nécessaires à ouvrir les horizons les plus prometteurs.  [ 7/20/2018 ]
Faits et gestes : Impossible confiance au chef de l’Etat - Faure Gnassingbé rattrapé par ses « doux mensonges » Il est connu pour sa propension à de fausses promesses. Depuis 13 ans au pouvoir, Faure Gnassingbé est assis sur une série de promesses non tenues. Il suffit de reprendre son premier pamphlet de campagne de 2005 pompeusement baptisé les « 20 plus de Faure » pour mesurer la dimension du successeur de Eyadèma Gnassingbé.  [ 7/20/2018 ]
Les deux protagonistes reçus par la délégation de la CEDEAO pour les présentations Ce jeudi matin, les deux protagonistes de la crise politique togolaise ont été reçus une délégation des émissaires de la CEDEAO. Cette rencontre a permis d'évaluer les mesures d'apaisement et les actions à mettre en œuvre pour en vu de baliser la voie pour le 31 juillet prochain. [ 7/19/2018 ]
La coalition des 14 en concertation avant leur rencontre avec la délégation de la CEDEAO Une délégation de la CEDEAO conduite par le général Behanzin a rencontré les protagonistes de la crise togolaise ce jeudi matin à l’hôtel 2 Février. Voici les images de l'arrivée des responsables de la Coalition des 14. [ 7/19/2018 ]
Pour une sortie de crise honorable et apaisée au Togo, Faure Gnassingbé , la clé Par rapport aux positions des protagonistes (très éloignées les unes par rapport aux autres) de la crise que traverse le Togo depuis 10 mois, le pire est à redouter pour ce pays et par conséquent à toute la sous-région ouest africaine. La CEDEAO à laquelle la gravité de la situation n’échappe pas, multiplie des actions pour la résolution de cette crise en envoyant des missions au Togo et en désignant des facilitateurs d’un dialogue dont 4 rounds n’ont pu dépasser l’évacuation des préalables pour aller à l’essentiel.  [ 7/19/2018 ]
Nathaniel Olympio : « Les Togolais savent ce qu’ils veulent » Actuellement, les Togolais retiennent leur souffle et attendent patiemment la date fatidique du 31 juillet 2018 pour prendre connaissance des recommandations de la Communauté Économique des États de l’Afrique Ouest (CEDEAO) pour une sortie de crise au Togo. Mais déjà, des pronostics vont bon train. [ 7/20/2018 ]
Eric Mc "Il est temps d'enclencher la révolution togolaise" « Père fondateur » du mouvement RAP au Togo dans les années 90, membre du Mouvement des artistes engagés du Togo (MAET), Eric MC, qu’on ne présente d’ailleurs plus, est debout contre un quatrième mandat de Faure Gnassingbé. Pour lui, le Togo ne doit plus demeurer l’exception de la sous-région en matière de démocratie et de l’alternance. Il préconise une révolution dans la mesure où le 31 juillet prochain, la CEDEAO ne dit pas clairement à Faure Gnassingbé de ne pas se représenter en 2020. Suivez plutôt l'inteview qu'il a accordée à notre Rédaction ! [ 7/20/2018 ]
Les status quo au Togo insuportables pour le peuple souverain togolais dont la CEDEAO devrait tenir compte  [ 7/19/2018 ]
Autres titres de cette Rubrique
TOUTE L'ACTUALITE
► POLITIQUE
► SPORTS
► SOCIETE
► ECONOMIE ET FINANCES

► Envoyez-nous vos contributions
Afrique : Toute l'Afrique
Afrique du Nord : Algérie   Maroc   Tunisie
Afrique de l'Ouest : Bénin   Burkina-Faso   Côte d'Ivoire   Ghana   Guinée   Mali  
Nigeria   Sénégal   Togo
Afrique Centrale : Burundi   Cameroun   Centrafrique (Rép)   Congo   Congo RDC   Gabon  
Rwanda   Tchad
ARTICLES LES PLUS RECENTS

© EXIN MEDIA. Contactez-nous. | Politique de vie privée | Partenaires
. | . | | ! | .